Suivre La Chronique

Thomas & Piron sur tous les fronts en Wallonie

Sujets relatifs :

Thomas & Piron sur tous les fronts en Wallonie

Parmi les multiples projets entamés par Thomas & Piron en ce mois d’octobre 2018, l’éco-quartier de Boncelles, le 3ème du genre conçu et développé par le promoteur. (© Thomas & Piron)

Thomas & Piron est décidément au four et au moulin ces dernières semaines.

Après la pose de la première pierre du nouveau quartier mixte sur les hauteurs d’Erpent, le 20 septembre dernier, en présence du gratin des mandataires publics de Namur, l’entreprise de construction s’est tout simplement coupée en trois pour inviter la presse à assister au coup d’envoi du projet immobilier «Esprit Courbevoie» à Louvain-la-Neuve, le 2 octobre, convier le ban et l’arrière-ban pour le premier coup de pelle du futur éco-quartier «Fontaine Domalus» à Boncelles, le 4 octobre, avant de terminer la semaine en beauté avec la pose de la première pierre d’une nouvelle maison de repos à Bièvres, le 5 octobre… Mais le 7ème jour même Dieu s’est reposé…
Présentation.

➢ «Esprit Courbevoie» à Louvain-la-Neuve

Esprit Courbevoie est un projet résidentiel porté par Besix Red et Thomas & Piron Bâtiment. Avec ce nouvel ensemble d’approximativement 450 logements pour étudiants, jeunes actifs, familles et seniors, c’est un nouveau quartier qui se crée à l’entrée de Louvain-la-Neuve. Un quartier où il fera bon vivre grâce à la réalisation de rues cyclo-piétonnes, l’aménagement d’un vaste parc de près de 2 hectares et la proximité immédiate du centre- ville de Louvain-la-Neuve, avec ses commerces, ses restaurants, l’université et sa large offre d’équipements socio-culturels et sportifs.

Une première phase de 22.000 m²

La première phase des travaux porte sur la construction de cinq bâtiments pour une superficie globale de 22.000 m2.
Le premier accueillera 13 appartements ainsi qu’un espace  de  services. «Il s’agira du premier immeuble multi-résidentiel de Louvain-la-Neuve à offrir des logements répondant aux critères énergétiques passifs», indique Aubry Lefèbvre, administrateur délégué de Thomas & Piron Bâtiment.

Juste à côté, un second immeuble résidentiel offrira, quant à lui, 65 appartements, ainsi qu’un commerce de proximité.
Une autre résidence de 92 logements sera plus particulièrement destinée aux étudiants. Dans le prolongement de ce bâtiment, sera réalisée une résidence de 43 appartements. Par la typologie de ses appartements, cet immeuble s’adressera plus spécifiquement à un public de jeunes actifs.

La conception architecturale de cette première phase a été confiée aux bureaux d’architecture Syntaxe d’Ittre et Montois & Partners de Bruxelles. La mise en œuvre sera assurée par l’association Thomas & Piron Bâtiment et Jacques Delens, filiale du Group Besix.
La seconde phase du projet est actuellement en cours d’étude et verra à terme la réalisation de trois autres immeuble: l’un accueillera des bureaux sur une superficie de 8.500 m² (permis déjà délivré) tandis que les deux autres seront affectés au logement (18.000 m² au total répartis sur 180 appartements). Une dernière phase comportant deux immeubles de chacun une trentaine d’appartements clôturera le développement.

Ce nouvel ensemble d’environ 450 logements se déploiera sur 22.000 m2 à l’entrée de Louvain-la-Neuve. (© Thomas & Piron)

➢ Eco-quartier «Fontaine Domalus» à Boncelles

C’est en 2008 que l’idée de créer un éco-quartier naît d’une réflexion commune menée par la Ville de Seraing et la société d’habitations sociales Le Home Ougréen.

Il faudra toutefois attendre 2016 pour que le groupe Thomas & Piron se voit confier la construction et la promotion de cet ambitieux projet par le biais d’un marché public.

Outre l’aspect environnemental de ce développement, l’objectif des autorités vise à ramener des habitants à Seraing qui a perdu une bonne part de sa population suite au déclin de l’industrie: dans les années 1960 la population sérésienne comptait encore 70.000 âmes contre 64.000 aujourd’hui.

Ville recherche habitants

Ce partenariat public-privé prévoit la création de 180 nouveaux logements en trois phases. Les deux premières prévoient la création de 126 logements (83 maisons et 43 appartements), dont 20 logements publics destinés au Home Ougréen.
Près d’un tiers des logements seront réservés aux revenus moyens. Au total, c’est près de 150 logements qui seront vendus, et 30 qui deviendront propriété du Home Ougréen, avec l’aide de subsides de la Région wallonne, pour être à terme mis en location.
Point majeur de ce développement immobilier, sa conception éco-responsable. Les exigences de durabilité établies par le référentiel «Quartiers durables» de la Région wallonne ont en effet guidé la totalité du projet. C’est le 3ème éco-quartier conçu et développé par Thomas & Piron après ceux de Jambes et du Sart Tilman.
La durée du projet est estimée à cinq ans, pour une valeur totale de près de 40 millions d’euros.
L’association Artau + SIA s’occupera de la conception et c’est Thomas & Piron Bâtiments qui réalisera l’ensemble. Eloy Travaux a procédé aux travaux d’infrastructure et de voirie en amont du projet.

Economies d’énergie, mobilité douce, espaces verts, mixité sociale,… Les exigences du référentiel «Quartiers durables» de la Région wallonne ont guidé la totalité du projet. (© Thomas & Piron)

➢ Résidence Saint-Hubert à  Bièvres

Afin de répondre aux nouvelles directives régissant les maisons de repos, l’Asbl Résidence Saint Hubert a lancé, en octobre 2016, un marché public de travaux en Design & Build. Le principe étant la réalisation, en un seul marché, de la conception du bâtiment et de sa réalisation. Le Bureau Économique de la Province de Namur (BEP) avait, pour ce projet, une mission d’assistance à maîtrise d’ouvrage.
7 offres ont ainsi été déposées en mars 2017. Le marché a finalement été attribué à la société Coeur de Ville, le département développement immobilier du Groupe Thomas & Piron.
Plus qu’une reconstruction, il s’agit aussi d’une extension. En effet, la capacité d’accueil de la maison de repos est doublée, passant de 35 à 77 lits, auxquels il faut ajouter 7 lits destinés à de courts séjours.

Etoile à 3 branches

La réflexion des auteurs de projets (les bureaux A.3 Architecture et Alinea Ter) s’est portée, dès le départ, vers une connexion et une distribution optimale des fonctions. L’implantation de la maison de repos n’est pas classique, mais se développe sous la forme d’une étoile à 3 branches; la fonctionnalité des lieux a induit ce choix audacieux. Le noyau central du bâtiment concentre les déplacements verticaux et regroupe les locaux de soins et de services alors que les chambres sont réparties dans les trois ailes. Cette organisation en étoile permet également de créer des vues différentes depuis les chambres et d’éviter les vis-à-vis.
Contemporaine mais simple, la volumétrie de la maison de repos permet de rationnaliser au mieux le bâtiment. A l’avant, le bâtiment est, en partie, construit sur colonnes créant un espace couvert marquant l’entrée principale.
Les travaux devraient durer 465 jours calendrier.

La maison se développe sous la forme d’une étoile à 3 branches. (© Thomas & Piron)

Nous vous recommandons

Année record pour Matexi et des projets de construction plein la musette

Année record pour Matexi et des projets de construction plein la musette

Après une année 2018 record, Matexi présente à nouveau des chiffres en forte progression pour les premiers mois de 2019. Une réussite et une croissance fondées sur les redéveloppements[…]

19/06/2019 | ConstructionImmo
Cofinimmo vend un immeuble

Cofinimmo vend un immeuble

Immoweb lance son outil gratuit d’estimation de biens immobiliers

Immoweb lance son outil gratuit d’estimation de biens immobiliers

Cofinimmo poursuit son développement dans l’immobilier de santé en Allemagne

Cofinimmo poursuit son développement dans l’immobilier de santé en Allemagne

Plus d'articles