Suivre La Chronique

Toitures vertes, un grand potentiel

Sujets relatifs :

, ,
Toitures vertes, un grand potentiel

Les toitures végétalisées ont de multiples avantages: réduction du risque d’inondations, maintien de la biodiversité en milieu urbain ou encore, allongement de la durée de vie des systèmes d’étanchéité. Plus étonnant: les toits végétalisés auraient un effet bénéfique sur les gens.

L’essor des toits végétalisés va de pair avec de nouveaux usages qui y sont associés: agriculture urbaine, «circuits courts»,… En Belgique, la nouvelle halle alimentaire Urban Farm d’Abattoir à Bruxelles disposera d’une toiture plate aménagée en ferme urbaine sur une superficie de près de 4.000m², ce qui en fera la plus importante d’Europe. De même, la toiture-terrasse verdurisée de la Bibliothèque royale de Belgique produit des légumes bio sur 350 m2, avec le soutien financier de la Région bruxelloise et de Bruxelles Environnement.

Des millions de m2 de toitures potentiellement végétalisables

Chez nos voisins français, on estime que, chaque année, entre 22 et 23 millions de m² de toitures sont étanchés. Une grande partie de ces surfaces pourrait être transformée en toitures végétalisées. En Allemagne, de 10% à 15% des toitures le sont déjà. 

Les seuls freins au développement de la végétalisation des toitures sont politiques et, dans une moindre mesure, techniques. La multiplication des toitures vertes en milieu urbain passera nécessairement par des plans locaux d’urbanisme et nécessite donc un consensus politique.

Nous vous recommandons

Brucargo West, nouvel entrepôt ultramoderne de Brussels Airport

Brucargo West, nouvel entrepôt ultramoderne de Brussels Airport

Cet entrepôt logistique de 50.000 m² est l'une des premières réalisations du masterplan développé par l’aéroport en 2016. Jaspers-Eyers Architects a été chargé de[…]

DEME Offshore va construire des parcs éoliens au Japon

DEME Offshore va construire des parcs éoliens au Japon

Baisse de 38% du nombre d'ouvriers détachés dans la construction en 4 ans

Baisse de 38% du nombre d'ouvriers détachés dans la construction en 4 ans

La construction ne parvient pas à réduire son empreinte carbone

La construction ne parvient pas à réduire son empreinte carbone

Plus d'articles