Suivre La Chronique

Transition énergétique: l’Europe encore un cran plus loin

Sujets relatifs :

Transition énergétique: l’Europe encore un cran plus loin

Le Parlement européen veut parvenir à une part de 35% de l'énergie produite à partir de sources renouvelables dans la consommation finale brute d'énergie d'ici à 2030.

© © European Union 2013 - EP Louise WEISS building: © Architecture Studio

Le Parlement européen a approuvé les propositions de la commission parlementaire visant à fixer des objectifs contraignants au niveau de l'UE, à savoir une amélioration de 35% de l'efficacité énergétique, une part de 35% de l'énergie produite à partir de sources renouvelables dans la consommation finale brute d'énergie et une part de 12% de l'énergie produite à partir de sources renouvelables dans les transports d'ici à 2030.

Transports: des biocarburants plus avancés

En 2030, chaque Etat membre devra donc veiller à ce que 12% de l'énergie consommée dans les transports proviennent de sources renouvelables. Pour y parvenir, 90% des stations-service situées le long des routes des réseaux transeuropéens devraient être équipées de points de recharge de haute puissance pour les véhicules électriques d'ici 2022.

Taxes supprimées pour les consommateur-producteurs d’électricité?

Par ailleurs, le Parlement européen a approuvé les propositions de la commission parlementaire visant à garantir que les consommateurs qui produisent de l'électricité dans leurs installations soient autorisés à la consommer et à installer des systèmes de stockage sans devoir payer de frais, de redevances ou de taxes.

Il est ainsi demandé aux Etats membres d'évaluer les obstacles existants à la consommation de l'énergie produite dans les propres installations du consommateur, de promouvoir cette consommation et de veiller à ce que les consommateurs, en particulier les ménages, puissent rejoindre les communautés d'énergie renouvelable sans être soumis à des conditions ou procédures injustifiées.

Plans nationaux et rôle de la Commission européenne

Pour réaliser ces ambitieux objectifs, chaque Etat membre devra notifier à la Commission un plan national intégré pour l'énergie et le climat. Le premier plan devra couvrir la période allant de 2021 à 2030. Les plans suivants concerneront la période de dix ans suivant immédiatement la fin de la période couverte par le régime précédent.

 

 

 

Nous vous recommandons

Recycler les batteries des voitures pour stabiliser le réseau électrique

Recycler les batteries des voitures pour stabiliser le réseau électrique

Ipalle, l'intercommunale de gestion de l'environnement de la Wallonie picarde et du Sud-Hainaut, s’associe à une jeune start-up belge afin de stabiliser le réseau électrique en recyclant les batteries des[…]

21/01/2021 | RecyclageBatteries
Des solutions digitales pour transformer des actifs immobiliers énergivores et coûteux en bâtiments durables et résilients

Des solutions digitales pour transformer des actifs immobiliers énergivores et coûteux en bâtiments durables et résilients

ImmoPass: le premier contrôle technique indépendant de l'immobilier débarque en Flandre

ImmoPass: le premier contrôle technique indépendant de l'immobilier débarque en Flandre

Des façades vertes peuvent réduire la gêne acoustique dans les bâtiments et à l’extérieur

Des façades vertes peuvent réduire la gêne acoustique dans les bâtiments et à l’extérieur

Plus d'articles