Suivre La Chronique

Travaux de voiries wallons: les piétons et cyclistes incontournables

Travaux de voiries wallons: les piétons et cyclistes incontournables

Les cyclistes, comme les piétons, montent en puissance sur les routes wallonnes.

La ministre wallonne des Pouvoirs locaux, Valérie De Bie, et le ministre wallon de la Mobilité, Carlo Di Antonio, ont signé une circulaire visant à systématiser la prise en compte des modes actifs (piétons et cyclistes) lors des travaux de réalisation, d'aménagement ou de réfection d'une voirie en Wallonie.

Voiries régionales

«En matière d’infrastructures régionales, tous les travaux réalisés à l’avenir par les agents du Spw Infrastructures et de la Sofico devront impérativement intégrer une prise en compte des modes actifs», précise Carlo Di Antonio. Jusqu’ici, les travaux étaient gérés par des ingénieurs et des services distincts qui n’avaient pas forcément été sensibilisés à cette question. Désormais, quand une voirie sera rénovée, elle devra, sauf exceptions dûment motivées, comprendre des pistes cyclables ou des dispositifs pour les cyclistes.
Concrètement, la circulaire uniformisera les méthodes de travail et procédures pour la prise en compte des piétons et cyclistes de manière identique dans l’ensemble des Directions territoriales du Spw Mobilité et Infrastructures. Elle imposera également d’organiser chaque année au moins une réunion de la Commission provinciale de Sécurité routière axée sur les modes actifs. Les différents projets d’aménagement ainsi que les travaux de réfection prévus y seront présentés aux représentants des usagers piétons et cyclistes.

35 millions

Le texte prévoit aussi la mise en œuvre d’une politique d’entretien des espaces réservés aux modes actifs. En hiver par exemple, les pistes cyclables adjacentes à la chaussée seront déneigées dans la foulée du déneigement de la chaussée.
Pour mener cette politique à bien, le budget d’entretien des routes du Spw est augmenté, dès cette année, de 15 millions avec une attention spécifique aux pistes cyclables. Plus de 35 millions supplémentaires seront ainsi consacrés annuellement aux vélos en Wallonie.

Dans le cadre du Plan Wallon d’Investissements, ce ne sont pas moins de 20 millions d’euros supplémentaires qui seront consacrés annuellement aux investissements en faveur des modes doux, en plus des budgets actuels. Ces budgets annuels supplémentaires sont répartis comme suit: +10 millions pour les RAVeL, +5 millions pour les nouvelles pistes cyclables le long des routes régionales et +5 millions pour les appels à projets mobilité douce dans les communes.

Voiries communales

Tous les projets d’aménagement ou de réfection de voiries communales subsidiés par la Wallonie devront désormais faire l’objet d’une réunion en amont afin de mieux prendre en compte les besoins des piétons et cyclistes.

Dans le cadre du Fonds régional pour les investissements communaux, le Plan wallon d’Investissements a également prévu un budget supplémentaire de 20 millions d’euros par an destiné notamment à améliorer la mobilité durable. Une partie de l’enveloppe doit donc dès à présent être destinée à des travaux de voiries communales permettant d’améliorer les déplacements des piétons et des cyclistes.
Les travaux non subsidiés par la Région devront suivre la même logique. Normal, les usagers actifs devant pouvoir se déplacer dans les villes et communes en toute sécurité, sur l’ensemble des routes, qu’elles soient régionales ou communales, subsidiées ou non.

Et Valérie De Bue de conclure que «la mobilité des cyclistes, des piétons, et en particulier des Pmr, seniors et enfants, doit être prise en compte dès l’analyse et la conception du projet, et nécessairement dans sa concrétisation, pour leur assurer plus de confort dans leurs déplacements. Les aménagements possibles pour améliorer la mobilité des piétons et cyclistes sont nombreux: zones 30, zones de rencontre, zones piétonnes, trottoirs traversants, sens uniques limités, pistes cyclables, rues cyclables,….
 

Nous vous recommandons

Appel à auteurs de projet: une nouvelle caserne de pompiers pour Anderlecht

Appel à auteurs de projet: une nouvelle caserne de pompiers pour Anderlecht

La Société d’Aménagement Urbain (SAU) de Bruxelles recherche une équipe pluridisciplinaire pour la réalisation d’un Poste Avancé du Service Incendie (PASI) à Anderlecht. Le projet[…]

Avantage fiscal dans la construction et les secteurs connexes

Avantage fiscal dans la construction et les secteurs connexes

L'Adeb entre succès et écueils

L'Adeb entre succès et écueils

 La piscine de Jonfosse: des techniques qui méritent une palme

La piscine de Jonfosse: des techniques qui méritent une palme

Plus d'articles