Suivre La Chronique

Travaux publics tous azimuts à Charleroi

Sujets relatifs :

, ,
Travaux publics tous azimuts à Charleroi

La Ville de Charleroi vient d’approuver deux marchés de travaux de voirie et d'égouttage pour un montant total de près de 2 millions d’euros. (© Charleroi.be)

Décidemment, ça ne fait pas que danser à Charleroi, ça bouge aussi sur le front des investissements publics en faveur du parc immobilier. Le collège communal vient d'approuver l'attribution d'un marché public de travaux de toitures d'un montant de 6 millions euros. Il s'étalera sur 3 ans et dotera plusieurs bâtiments publics (établissements scolaires, infrastructures sportives, etc.) d'un nouveau toit.

Des subsides Ureba (Utilisation rationnelle de l'Energie dans les Bâtiments) seront sollicités auprès de la Wallonie pour ces travaux. «Cette nouvelle enveloppe complète les investissements déjà consentis en matière de rénovation énergétique dans nos bâtiments publics. Depuis le début de la législature, des travaux de toitures ont été réalisés dans plus de 50 bâtiments publics: soit via une rénovation complète de toiture (16 bâtiments pour un montant d'environ 4 millions d'euros), soit via des interventions ponctuelles (16 bâtiments visés par le marché stock toitures d'un montant de 726.000 euros), soit lors des nouvelles constructions ou des rénovations en profondeur (14 bâtiments) ou, enfin, via des travaux réalisés en interne par le service Travaux. De cette manière, nous poursuivons notre action en matière d'économie d'énergie», rappelle l'échevin des Travaux, Eric Goffart.
Très prochainement, deux importants chantiers de rénovation complète de toitures vont démarrer à la salle Ballens à Monceau-sur-Sambre pour un montant de 569.000 euros et, d'ici quelques mois, à l'hôtel de ville de Charleroi, himself, où le remplacement des quelque 5.000 m² de toitures nécessiteront un investissement de l’ordre de 2 millions d'euros.

Réseau d’égouttage remis à neuf

Ce n’est pas tout. Le Collège communal a, dans le même mouvement, décidé d'attribuer deux marchés de travaux de voirie et d'égouttage.
Le premier marché concerne la rue du Fonterbois à Mont-sur-Marchienne. Il s'agit d'un chantier de façade à façade comprenant la réfection des trottoirs et des éléments linéaires et de la chaussée. Des travaux d'aménagement de l'égouttage sont également prévus. Le montant total du chantier s'élèvera à 744.000.
Le second marché, d'un montant total de 1.125.000 euros, concerne des travaux de voirie et d'égouttage à Monceau-sur-Sambre et à Jumet.
«Il est indispensable d'investir dans le réseau d'égouttage à deux niveaux: soit via la rénovation des collecteurs et des canalisations existants, soit via le placement de nouveaux systèmes pour récolter et acheminer les eaux de pluie et les eaux usées. Pour l'ensemble de ces projets, on agit sur les deux aspects», précise Eric Goffart.

 

Nous vous recommandons

Projet Usquare.brussels: appel à projets pour la rénovation des anciennes casernes d’Ixelles

Projet Usquare.brussels: appel à projets pour la rénovation des anciennes casernes d’Ixelles

L’ULB et la VUB ont lancé un appel aux auteurs de projet dans le cadre de la rénovation et la reconversion du site des anciennes casernes de la gendarmerie nationale, au coin de l’avenue de la Couronne et du boulevard[…]

14/12/2017 | Rénovationulb
Kone acquiert Shan On Engineering Company de Hong Kong

Kone acquiert Shan On Engineering Company de Hong Kong

Grand éolien en Wallonie: 6 nouvelles aires d’autoroutes

Grand éolien en Wallonie: 6 nouvelles aires d’autoroutes

Métiers masculins: les jeunes femmes au courant

Métiers masculins: les jeunes femmes au courant

Plus d'articles