Suivre La Chronique

Triple avancée technologique chez Nexans

Sujets relatifs :

Triple avancée technologique chez Nexans

Les lignes électriques Ccht (courant continu haute tension) peuvent désormais utiliser les câbles en polyéthylène réticulé (Xlpe) de Nexans, qualifiés pour 320 kV, tandis que des essais de type à 525 kV viennent d’être réalisés avec succès. Parallèlement, le groupe a qualifié le premier câble 600 kV en papier imprégné.

L’accent mis par Nexans sur les câbles Ccht est motivé par l’intérêt croissant pour ce type de liaisons électriques. Il s’agit généralement d’interconnexions de réseaux par voie terrestre ou sous-marine, de liaisons pour le raccordement de parcs éoliens en mer ou encore des futures lignes à très haute capacité destinées à transporter l’énergie renouvelable des zones isolées de production vers les lieux de consommation.

Trois technologies de câble

Les lignes Ccht sont donc appelées à jouer un rôle important dans la réduction de l’empreinte carbone au niveau mondial en permettant aux consommateurs d’accéder aux énergies renouvelables, tout en minimisant les pertes en transmission.

Nexans a relevé ces défis en développant trois technologies de câble: isolant Xlpe, isolant en papier imprégné et supraconducteurs.

Autoroutes électriques

Les câbles Ccht en papier imprégné constituent la solution privilégiée pour le transport sous-marin sur de longues distances de grandes quantités d’énergie électrique aux tensions les plus élevées. Parmi les récents exemples figure le tronçon sous-marin de 100 km de la nouvelle interconnexion de 900 MW dont la construction est prévue entre le Labrador et Terre-Neuve au Canada. Le même modèle de câble est par ailleurs mis en œuvre pour l’interconnexion Skagerrak 4 entre le Danemark et la Norvège.

1.900 MW

Depuis des décennies, la technologie du câble en papier imprégné d’huile a très bien fonctionné sur un grand nombre de liaisons à des tensions allant jusqu’à 525 kV et avec une puissance nominale dépassant 800 MW par câble. Pour répondre à la demande de puissances plus élevées, Nexans a qualifié le premier câble 600 kV en papier imprégné capable de transporter 1.900 MW en configuration bipolaire.

La production cumulée de plusieurs réacteurs nucléaires.

Enfin, Nexans est également leader mondial des câbles d’énergie supraconducteurs. A la suite d’essais réussis à 200 kV il y a quelques années, le groupe participe au projet européen Best Paths visant à développer un système de câble 320 kV à courant continu d’une capacité de 6,4 GW par bipôle, ce qui représente la production cumulée de plusieurs réacteurs nucléaires.

Nous vous recommandons

Les dernières jackets rejoignent le parc éolien offshore de Moray Est

Les dernières jackets rejoignent le parc éolien offshore de Moray Est

Les dernières jackets du parc éolien offshore Moray East de 950 MW ont été chargées sur le navire-grue chez Rig Metals LLC (partie de Lamprell) à Dubaï, en vue de leur voyage vers l’Europe,[…]

22/09/2020 | EnergieEnvironnement
Bouwkroniek et La Chronique se mettent sur leur 31 pour les Belgian Construction Awards!

Evénement

Bouwkroniek et La Chronique se mettent sur leur 31 pour les Belgian Construction Awards!

95% du parc immobilier belge doit être rénové d’ici 2050

95% du parc immobilier belge doit être rénové d’ici 2050

Sto et Colruyt s’unissent pour proposer des façades purificatrices d’air

Sto et Colruyt s’unissent pour proposer des façades purificatrices d’air

Plus d'articles