Suivre La Chronique

Ucm: satisfaction'

A l'instar de la Confédération Construction (voir en page 5), l'Union des Classes moyennes (Ucm) ne cache pas non plus sa satisfaction face aux mesures du tax shif adoptées par le Gouvernement. Rendre le coût salarial raisonnable, surtout pour les bas salaires, est la seule mesure utile pour la création d'emplois. L'Ucm n'a eu de cesse de défendre cette idée. Elle se réjouit donc d'avoir été entendue, tout comme son souhait de ne pas oublier les indépendants dans ces négociations.

Première mesure qui répond aux attentes des entrepreneurs: la baisse du taux facial des cotisations sociales de 33 à 25%. Cette mesure offre aux entreprises la possibilité d'engager à un coût raisonnable et rétablit la compétitivité des entreprises belges par rapport aux pays voisins. L'Ucm se réjouit en outre du fait que cette baisse soit effectivement amplifiée pour les bas salaires. C'est là un vrai soutien pour les Pme qui créent plus de 75% des emplois et une réponse au problème du chômage qui frappe surtout les personnes les moins qualifiées.

A titre d'exemple, le taux effectif des cotisations sociales patronales pour un salaire mensuel brut de 1.500 euros est de 17,3% en 2015. Il sera de 10,9% en 2019. Pour un salaire de 2.800 euros bruts, le taux passera de 25,9% à 23,9 % en 2019.

Autre mesure importante: tout premier engagement entre le 1er janvier 2016 et le 31 décembre 2020 sera totalement exonéré de cotisations sociales patronales.

Toujours au niveau du soutien aux Pme, le Gouvernement a aussi décidé d'amplifier, dès 2017, les réductions de cotisations sociales 'patronales octroyées dans le cadre des 2e à 6e engagements au sein d'une petite et moyenne entreprise.

Sur le front des indépendants, le tax shift prévoit une réduction de 22% à 20,5% des cotisations sociales. C'est là une mesure simple, compréhensible, structurelle, ciblée sur les personnes qui travaillent dur et créent souvent de l'emploi en plus du leur. De plus, des mesures supplémentaires pour améliorer le statut social des indépendants devraient être proposées dès 2017.

Enfin, le Gouvernement soutient l'investissement des indépendants et Pme en reconduisant et en doublant la déduction pour investissements productifs à 8%.

Reste à présent à être attentif à la concrétisation de l'ensemble de ces mesures.

' et inquiétudes

Il reste à espérer que les mesures du tax shif auront aussi un effet bénéfique sur les faillites qui restent préoccupantes même si on constate une amélioration. Ainsi, en septembre, on signale 999 faillites, soit 18% de moins qu'il y a un an et le chiffre le plus bas depuis le début de la crise en 2008.

Il faut cependant se garder d'un optimisme excessif, tempère l'Ucm. Ainsi, si on compare les neuf premiers mois de l'année avec ceux de 2014, la diminution n'est que de 3,8%. Avec 8.002 dépôts de bilan au cours de ces 9 premiers mois, on revient au niveau de 2012, très loin au-dessus de 5.000 à 6.000 faillites enregistrées au cours des périodes correspondantes avant la crise.

De janvier à septembre inclus, c'est néanmoins la deuxième année consécutive que le nombre de faillites diminue en Flandre, mais la première en Wallonie. A Bruxelles, après une nette amélioration en 2014, le chiffre repart à la hausse.

Pour l'Ucm, si le pire est passé, beaucoup d'indépendants et de patrons de Pme francophones n'ont pas tourné la page de la crise.

Autrement dit, le climat qui règne parmi les indépendants et Pme est moins glacial, mais ce n'est pas l'été pour autant. Il reste essentiel de mettre en place une politique ambitieuse de prévention des faillites, comme vient de le demander le Conseil supérieur des indépendants et des Pme. Il est notamment nécessaire de revoir les majorations et autres intérêts de retard pratiqués par les pouvoirs publics envers les entreprises en difficultés financières momentanées.

Nous vous recommandons

Une 11e place pour la Belgique au Championnat du Monde de conduite de chariot

Une 11e place pour la Belgique au Championnat du Monde de conduite de chariot

Fin septembre, Linde Material Handling a organisé la 15e édition de la StaplerCup. L’équipe belge a terminé à la 11e place.  Jimmy Vleminx (Madrido), Quentin Servaix (Weerts Supply Chain), Peter[…]

Tivoli GreenCity triplement récompensé aux Green Solutions Awards

Tivoli GreenCity triplement récompensé aux Green Solutions Awards

Green Solutions Awards 2019: les vainqueurs dévoilés

Green Solutions Awards 2019: les vainqueurs dévoilés

Première journée «Construire Q-ZEN en Wallonie»

Première journée «Construire Q-ZEN en Wallonie»

Plus d'articles