Suivre La Chronique

Un chantier ferroviaire de 2,5 ans et de 16 millions d’euros

Un chantier ferroviaire de 2,5 ans et de 16 millions d’euros

Assiette de voies avec des traverses en béton. © Infrabel

Au cours de l’été 2016, Infrabel lançait un chantier de renouvellement complet et progressif de l’infrastructure ferroviaire à hauteur du pont Albert à Schaerbeek (Bruxelles)). Pas une mince affaire, ce faisceau de voies représentant un véritable nœud ferroviaire emprunté par près de 1.000 trains par jour. Ce week-end, ce chantier a franchi une étape spectaculaire avec la pose de 3 grands aiguillages de 30 m chacun.

Les travaux portent sur le remplacement des voies, traverses et ballast sur une distance de 800 m, permettant du même coup de revoir la configuration des lieux. C’est ainsi que des courbes sont redessinées de manière à être empruntées par les trains à une vitesse supérieure, soit 120 km/h au lieu de 90 km/h.

5 km de voies et 31 aiguillages

Au total et d’ici la fin de 2018, Infrabel renouvellera à cet endroit quelque 5 km de voies et installera 31 aiguillages d’un genre nouveau, les anciens datant des années 70. Ces aiguillages de nouvelle génération reposent désormais sur des traverses en béton et non plus, comme jadis, sur des billes de chemin de fer en bois. Cette évolution technique simplifie grandement l’entretien. Préfabriqués dans les ateliers d’Infrabel de Bascoup (Chapelle-lez-Herlaimont), ils mesurant chacun une trentaine de mètres de long sur 5 à 6 m de large et sont acheminés à Schaerbeek par train avant d’être placés dans les voies au moyen de 3 grues.

Caténaires et signalisation

Parallèlement à ces travaux de voies, Infrabel modernise également les équipements électriques et de signalisation. Quelque 5 km de câbles de caténaires supportés par 135 poteaux doivent être remplacés. De même, 19 feux de signalisation – et les 26 km de câbles qui assurent leur bon fonctionnement – seront renouvelés.

Vu leur ampleur, ces travaux sont réalisés par phases successives. On se situe actuellement à mi-parcours. A terme, soit au 2 semestre de 2018, le coût total avoisinera les 16 millions d’euros, dont 9 millions pour les seuls travaux de voies. Cet investissement permettra de rehausser de manière significative la sécurité, la fiabilité et la fluidité du trafic.

Nous vous recommandons

Focus sur la station «Bourse-Grand Place»

Focus sur la station «Bourse-Grand Place»

La Stib, les édiles locaux et le ban et l’arrière-ban de la mobilité bruxelloise ont opéré une descente en fanfare dans la station du prémétro Bourse-Grand Place totalement[…]

Début des travaux pour l’aménagement du Decathlon de Charleroi

Début des travaux pour l’aménagement du Decathlon de Charleroi

Beliris: les plans du futur métro 3 optimisés

Beliris: les plans du futur métro 3 optimisés

Lundi 4 février: lancement des travaux de l’E411/A4 à Louvain-la-Neuve

Lundi 4 février: lancement des travaux de l’E411/A4 à Louvain-la-Neuve

Plus d'articles