Suivre La Chronique

Un contournement attendu

Sujets relatifs :

La Louvière a son contournement Ouest. Depuis de nombreuses années, le centre de la ville constituait un important n'ud du trafic routier de la région du Centre. Avec un réseau de voiries structuré en étoile, les automobilistes étaient en effet contraints de transiter par le centre-ville via des voiries communales trop étroites et à forte densité d'habitations. Pas moins de 70% du trafic passant par le centre était d'ailleurs composé de véhicules en transit.

Pour le ministre wallon des Travaux publics et de la Sécurité routière, Maxime Prévot, le contournement Ouest était donc un chantier primordial qui permet de surcroît de favoriser la liaison entre les réseaux autoroutier et régional. Sans oublier le rôle économique du contournement pour le développement de la région et des différents projets de réaménagement situés dans ses alentours. Enfin, de nombreuses parcelles exploitables à proximité du contournement, vestiges de la période industrielle, pourront aussi être valorisées dans un objectif de développement économique.

La réalisation de cette voie a compté deux phases. La première, lancée en 2010, consistait en l'aménagement du contournement entre le rond-point dit du «Pont des Soupirs» situé au croisement des rues Grattine et Conreur jusqu'au Décathlon. Le Spw, en charge des travaux, a obtenu le permis d'urbanisme le 17 novembre 2008. L'adjudication a eu lieu le 6 juillet 2009 et le chantier a débuté le 1er février 2010.

Les travaux ont été confiés à l'entreprise Socogetra pour un montant total de 1,7 million d'euros, la Wallonie prenant en charge le rond-point du Pont des Soupirs et la voirie, la société Décathlon réalisant le second rond-point.

La deuxième phase, confiée à l'entreprise Wanty, a commencé le 10 juin 2013. Elle a permis de relier le rond-point du Décathlon au 'boulevard des Droits de l'Homme. Il s'agit du prolongement de la voirie qui mène au giratoire dit du «Point d'Eau». Il reste encore à finaliser l'aménagement de la bretelle de raccordement à la rue des Riveaux (terrassements, mur de soutènement,'). Le montant de ces travaux s'élève à 2 millions d'euros.

Au total, ces deux phases représentent 1,4 km de contournement et trois ronds-points. Plus concrètement, les travaux réalisés sur l'ensemble du tracé ont consisté en la réalisation d'une route à deux bandes; l'aménagement d'une piste cyclo-piétonne et de trottoirs; la pose de glissières et de protections latérales en béton; la création d'un collecteur avec bassin d'orage et de drainage; des plantations; la pose de nouvelles canalisations et la protection ou le déplacement d'impétrants (eau, électricité, gaz, fibres optiques).

Nous vous recommandons

Le Tour de France continue pour Wanty

Le Tour de France continue pour Wanty

C’est un pas de plus qui a été franchi dans le développement de Wanty avec l’ouverture d’une toute nouvelle filiale à Paris, le premier siège du groupe à l’international. […]

Just call me Derbigum

Just call me Derbigum

IsoHemp: construit, c’est du belge!

Entreprise

IsoHemp: construit, c’est du belge!

Van Marcke s’offre un nouveau centre de distribution totalement neutre en CO2

Van Marcke s’offre un nouveau centre de distribution totalement neutre en CO2

Plus d'articles