Suivre La Chronique

Un enduit acoustique peut améliorer la sonorité d'un local

Sujets relatifs :

Un enduit acoustique peut améliorer la sonorité d'un local

«Cette pièce résonne trop! On ne s'entend plus…»: la réverbération sonore est fréquente, mais… peut-on améliorer les choses? Un récent CSTC-Contact nous rappelle que la norme NBN S 01-400-1 ne pose aucune exigence de qualité sonore des lieux de vie, mais qu'il est néanmoins possible de trouver des solutions à ce problème. Par exemple: l'application d'un enduit acoustique, capable d'absorber le son tout en ayant un aspect esthétique relativement similaire aux enduits intérieurs courants.

Le télétravail étant devenu la norme, le confort acoustique du domicile en devient prioritaire. Mais qui pense à la qualité sonore d'un local, dès sa conception? Mis à part quelques rares cas spécifiques, c'est en général un aspect négligé au départ. Et puis, après sa construction, on constate que telle ou telle pièce présente un réel inconfort acoustique… Pour remédier à cela, il faut augmenter l'absorption acoustique des parois pour limiter le temps de réverbération du local, car plus celui-ci est long, plus un phénomène d'écho est perceptible et plus le local semble bruyant.

Absorption et isolation: deux choses différentes

L'absorption est la capacité d'un matériau à avaler - dans une certaine mesure - l'onde sonore frappant sa surface, tandis que l'isolation est la capacité de ce même matériau à empêcher - plus ou moins fort - l'onde sonore de traverser le matériau en question et de passer ainsi dans la pièce adjacente.
 
Le caractère absorbant acoustique d'une paroi n'offre donc aucune garantie d'isolation acoustique à l'égard de la pièce adjacente. Ne confondons pas…

Coefficient alpha

La capacité d'absorption acoustique d'un matériau est évaluée sur la base de son coefficient «α» qui est compris entre 0 (absorption nulle) et 1 (absorption parfaite). Il y a plusieurs moyens de réduire le temps de réverbération. Celui préconisé ici consiste à appliquer des enduits aux performances acoustiques améliorées à la place des enduits intérieurs courants généralement peu absorbants. Les enduits alternatifs sont des mortiers à base de plâtre ou des mortiers bâtards. Leur microstructure ou l'adjonction de certains granulats leur confère leur pouvoir absorbant. La finition de surface influence aussi le pouvoir absorbant des enduits. Une finition lisse va, par exemple, réduire le pouvoir absorbant. Et si vous voulez conserver ce pouvoir absorbant de l'enduit, évitez par exemple de le recouvrir d'une peinture brillante et lisse… 
 
Les notices des fabricants méritent d'être lues! Ainsi, l'on apprendra que certains enduits peuvent être mis en œuvre directement sur le support et que d'autres demandent la pose préalable de panneaux (à base de laine minérale, par exemple). Une liste non exhaustive d'enduits acoustiques figure dans la base de données «TechCom» du CSTC.

Formule de Sabine

 
Les normes acoustiques belges définissent le «temps de réverbération nominale» (Tnom), comme celui que met le son pour que son niveau d'intensité diminue de 60 dB après interruption de la source sonore.
 
 L'«aire d'absorption acoustique» (Aw) est définie comme la somme de la contribution de chaque type de surface d'un local, obtenue en multipliant son coefficient d'absorption pondéré (αw) par son aire (S).
 
Ces divers paramètres interviennent dans l'estimation du temps de réverbération dans un local. La «formule de Sabine» estime ce temps en se basant sur l'aire d'absorption équivalente (A) du local, ainsi que sur les caractéristiques géométriques de ce dernier. Notons qu'un temps de réverbération de l'ordre d'une demi-seconde dans un salon de dimensions moyennes garantit une ambiance sonore confortable et une bonne intelligibilité de la parole.
 
En conclusion, la solution est d'appliquer des matériaux de finition absorbants sur une surface suffisamment grande. Par exemple, en remplaçant l'enduit courant au niveau du plafond par un enduit aux performances acoustiques améliorées, on améliore déjà sensiblement la qualité sonore de la pièce.

Cas concret

 
Ce hall répond-il au projet de la nouvelle norme acoustique prNBN S 01-400-1:2019? Selon celle-ci, pour un hall d'entrée, l'aire d'absorption acoustique (Aw) doit correspondre à au moins 0,3 fois la surface circulable projetée sur le plan horizontal; soit 9 m2 ici. Le tableau ci-dessous utilise la «formule de Sabine» pour comparer les temps de réverbération obtenus avec trois types d'enduits et calcule que seuls les deux derniers - qui sont des enduits absorbants - donnent des résultats satisfaisants sur le plan acoustique.

Comparaison du temps de réverbération en fonction de l'enduit appliqué.

Références:

Compilation libre de l'article «Améliorer la qualité sonore d'un local à l'aide d'un enduit acoustique» publié sur le site du CSTC (Les Dossiers du CSTC 2021/2.6) et consultable via ce lien. Seul ce texte original - rédigé par M. Lignian, ingénieur, conseiller principal à la division «Avis techniques et consultance» du CSTC, dans le cadre de la Guidance technologique C-Tech subsidiée par la Région de Bruxelles-Capitale (Innoviris) - peut être cité en référence.
 
Victor Vicour
 

Nous vous recommandons

Le poêle à bois peut détériorer la qualité de l'air: actions possibles…

Le poêle à bois peut détériorer la qualité de l'air: actions possibles…

La fumée d'un poêle à bois se disperse mieux quand le conduit de fumée est bien conçu et que le débouché de ce conduit est bien positionné. Idéalement, ce débouché[…]

19/01/2022 |
Les dernières Infofiches parues cette année

Les dernières Infofiches parues cette année

Test sur chantier pour savoir si une brique peut être peinte

Test sur chantier pour savoir si une brique peut être peinte

Un bon confort thermique en été en consommant peu d'énergie? Oui, c'est possible!

Un bon confort thermique en été en consommant peu d'énergie? Oui, c'est possible!

Plus d'articles