Suivre La Chronique

Un homme de terrain et d'idées

Depuis le mois de mars, Marc Ruebens est le nouveau président de la Confédération Construction Bruxelles-Capitale (Ccb). Il a succédé à Angel Sanchez. Marc Ruebens a débuté ses activités dans la construction il y a plus de 20 ans. Il a fondé et géré la Pme bruxelloise DRTB à Berchem-Sainte-Agathe, une entreprise générale qui compte une dizaine d'ouvriers. Ses activités vont de la maintenance aux interventions d'urgence à la rénovation complète d'un bâtiment. A noter que DRTB recourt quasiment exclusivement à son personnel propre pour l'exécution de tous ses chantiers.

Mais l'entreprise bruxelloise se distingue aussi par le fait qu'elle a été parmi les précurseurs de la construction durable en mettant en 'uvre des procédés de construction et techniques écologiques depuis plus d'une quinzaine d'année. Ce qui permet à Marc Ruebens de bien cerner les enjeux et les évolutions récentes du secteur de la construction tant dans ses aspects environnementaux que sociaux.

Quoi qu'il en soit, dans ses nouvelles fonctions, Marc Ruebens compte bien poursuivre les chantiers initiés par son prédécesseur.

La simplification administrative et la diminution des charges qui pèsent sur les entreprises de construction à Bruxelles figureront en tête de ses priorités. Tout comme l'amélioration de l'application Osiris pour qu'elle devienne le point unique et électronique de déclaration de chantier dans la Région. Il souhaite par ailleurs simplifier la vie des entrepreneurs par d'autres moyens comme l'harmonisation des procédures communales relatives à la location de la voirie par exemple.

Allez les jeunes!

L'avenir tout court, mais aussi l'avenir du secteur appartient aux jeunes. Encore faut-il que les jeunes diplômés soient bien formés et rejoignent au final la construction, ce qui n'est pas une évidence. La formation des jeunes sera donc un autre pilier du mandat de Marc Ruebens. Et il sait sans doute de quoi il parle puisque sa société prend chaque année des jeunes en immersion afin de les confronter le plus tôt possible à la réalité du terrain. Le but est d'amélioration l'offre de stages afin que les jeunes qui sortent des écoles techniques et professionnelles soient motivés et en phase avec les dernières exigences et évolutions techniques du secteur.

Enfin, le nouveau président de la Ccb entend lutter contre le déficit d'image dont souffre le secteur. Il faut souligner que la construction engage plus de 1.000 nouveaux ouvriers par an à Bruxelles, que les entreprises offrent des salaires attrayants (du moins celles qui ne pratiquent pas le dumping social) et de nombreuses possibilités d'évolution.

Bref, à Bruxelles comme ailleurs, la construction se pose en interlocuteur incontournable des administrations et responsables politiques dans la stratégie de relance du dynamisme économique dont Bruxelles a besoin pour son développement.

Nous vous recommandons

La 4e édition de l’appel à projets be.exemplary  est lancée!

La 4e édition de l’appel à projets be.exemplary est lancée!

La 4e édition de l’appel à projets be.exemplary est lancée. Comme son nom l’indique, elle vise à récompenser des projets de construction et de rénovation exemplaires et innovants en termes de[…]

17/04/2019 |
Realco surfe sur la vague de la biotechnologie environnementale

Realco surfe sur la vague de la biotechnologie environnementale

La R&D d’Atlas Copco soutenue par la BEI

La R&D d’Atlas Copco soutenue par la BEI

 Un hébergement flottant dans une enveloppe en verre

Un hébergement flottant dans une enveloppe en verre

Plus d'articles