Suivre La Chronique

Un module pour se protéger contre le risque d’arcs électriques

Sujets relatifs :

, ,
Un module pour se protéger contre le risque d’arcs électriques

© Trace Software International

Trace Software International, société spécialisée dans la conception de logiciels pour l’ingénierie électrique depuis 1987, annonce le lancement commercial du module arc flash d’elec calc™ 2018, une solution qui permet de protéger les personnes et les installations contre les risques dus aux arcs électriques.

Ceci dit, qu’est-ce qu’un arc flash ou arc électrique?

Selon la norme NFPA 70E (norme de sécurité électrique en milieu de travail de la National Fire Protection Association), un arc flash est défini comme une «condition dangereuse associée à la libération d’énergie causée par un arc électrique». Ce dernier se produit chaque fois qu’il y a une perte d’isolation entre deux objets conducteurs. A proximité d’équipements électriques de forte puissance, le courant de court-circuit disponible est élevé et, par conséquent, il en est de même pour l’énergie associée à l’arc électrique en cas de défaut.

Des dommages parfois irréparables

Et les effets sont plutôt impressionnants. L’arc électrique produit une lumière et une chaleur intenses accompagnées d’un bruit important et d’une surpression élevée.

Quant aux conséquences, elles sont loin d’être bénignes:
➢ la chaleur et les projections de métal en fusion peuvent provoquer des brûlures létales;
➢ le bruit peut entraîner des déficiences auditives permanentes et le flash, des troubles de la vision;
➢ enfin, la  surpression peut ouvrir et projeter les portes des armoires électriques ou provoquer des chutes lors de travaux en hauteur.
En plus, des blessures graves qu’il est susceptible de provoquer, un arc électrique peut également endommager les équipements de manière conséquente et perturber ainsi les systèmes électriques dans les environnements industriels de fabrication et de transformation, ou dans les bâtiments tertiaires.
Le temps d’arrêt peut être alors considérable… de même que les coûts de réparation et ceux liés à l’arrêt de production.

Des normes européennes encore trop peu contraignantes

En Europe, la réglementation et la normalisation (par exemple la publication UTE C 18-510 en France) visent principalement à protéger les travailleurs contre les risques de contacts directs lors des travaux et interventions sur et à proximité des installations électriques. Les risques en cas d’arc électrique et les moyens pour les prévenir sont évoqués mais non développés. Dans certains pays, notamment en Amérique du Nord, ces risques sont mieux pris en compte, tant pour les aspects humains que matériels et financiers, et la réglementation est beaucoup plus contraignante qu’en Europe.
Il n’existe pas de méthode d’analyse et d’évaluation du risque par les normes CEI ou européennes. En revanche, là encore, les Etats-Unis disposent de certains textes comme:

Le module Arc Flash d’elec calc™ 2018 pour quoi faire?

A cet égard, le module Arc Flash d’elec calc™ 2018, développé par Trace Software International intègre désormais de nouvelles fonctionnalités permettant de calculer les données de l’arc flash, à partir desquelles l’utilisateur pourra développer son analyse de sécurité autour des tableaux de distribution et des armoires électriques.

A partir des scénarios de fonctionnement décrits dans un projet, le module détermine les courants de court-circuit triphasés maximum et minimum susceptibles de se produire sur un répartiteur – les données spécifiques de l’équipement peuvent être complétées ou modifiées par l’utilisateur via une interface simple. Sur cette base, le module Arc Flash d’elec calc™ 2018  fournit les résultats suivants:

➢ l’énergie incidente maximale à la distance de travail;
➢ la distance de protection pour l’énergie maximale admissible;
➢ la classe des gants à utiliser pour prévenir le risque de choc électrique.

Ainsi, l’entreprise pourra faire imprimer les étiquettes d’avertissement à apposer sur l’équipement concerné afin d’informer le personnel.

Cette année encore, Trace Software International participera à Elec Expo (du 24 au 27 octobre à Casablanca, Maroc), le salon de référence des secteurs de l’électricité, de l’éclairage, de l’ingénierie électrique et de l’automatisation industrielle en Afrique. Cet événement permet de souligner l’urgence de la question de l’électricité en Afrique où 600 millions de personnes n’ont pas accès à l’électricité, surtout dans les zones rurales. Or électricité et développement économique sont étroitement liés. Software International, qui possède une filiale au Maroc ainsi qu’un réseau de distributeurs sur le reste du continent africain, entend bien faciliter l’accès à l’électricité en Afrique.

 

Nous vous recommandons

Une nouvelle solution pour les façades vitrées

Une nouvelle solution pour les façades vitrées

Ineos Styrolution vient de présenter son nouveau grade renforcé de fibres de verre ASA UV UV Luran S 778T G2 pour les façades vitrées. Ineos Styrolution, acteur mondial dans le domaine des styréniques, a[…]

Vous aimez Bruxelles et l’architecture? Alors exprimez-vous

Vous aimez Bruxelles et l’architecture? Alors exprimez-vous

Cofinimmo acquiert un nouveau centre de consultations médicales aux Pays-Bas

Cofinimmo acquiert un nouveau centre de consultations médicales aux Pays-Bas

DJI et Delair accélèrent la transformation digitale des entreprises

DJI et Delair accélèrent la transformation digitale des entreprises

Plus d'articles