Suivre La Chronique

Un nouveau président à la tête de la Fédération des Entrepreneurs Généraux de la Construction

Un nouveau président à la tête de la Fédération des Entrepreneurs Généraux de la Construction

© FEGC

Juriste de formation, Vivian Lausier a été élu à la présidence de la Fédération des Entrepreneurs Généraux de la Construction (FEGC) pour un mandat de 3 ans. 

Il y a dix ans, il avait repris l’entreprise générale de la construction Hons qui est spécialisée dans la construction neuve ainsi que dans la rénovation de bâtiments résidentiels et non résidentiels.

Le nouveau président a d’emblée souligné sa volonté de s’atteler rapidement aux conséquences de la crise du coronavirus. Il a ainsi appelé les différents gouvernements aux niveaux fédéral et régionaux a doublé le plan de relance européen par un sursaut rapide en termes de digitalisation des charges administratives qui entravent trop souvent la dynamique entrepreneuriale.

«L’entrepreneur est en effet aujourd’hui continuellement confronté à des lourdeurs administratives qui anesthésient son dynamisme. La digitalisation des services de l’Etat est une opportunité qui ne se représentera pas : dépôts des statuts au Moniteur, journal des travaux, règlement de travail, plan de prévention, registre « Corona » des travailleurs étrangers, … nous sommes en permanence assaillis de demandes de l’Administration, de procédures, de formulaires et documents papiers. Supprimons ces entraves ! Accélérons les procédures de traitement électronique des permis d’urbanisme et des marchés publics … Notre monde a besoin d’un coup d’accélérateur numérique immédiat.»

Il s’est également voulu rassurant : «Cette crise peut s’avérer une opportunité majeure pour le secteur de la construction. L’entretien et le redéploiement de nos infrastructures ou encore le renouvellement énergétique de centaines de milliers de logements, annoncés opportunément par un plan européen ambitieux, peuvent s’avérer les fers de lance de la relance. Les moyens tant privés que publics sont là. Encore faut-il qu’on laisse agir le secteur de la Construction.»

Pour rappel, la Belgique compte quelque 200.000 immeubles, comprenant un peu plus d’1,4 millions d’appartements. Les deux tiers de ces immeubles (environ 130.000) datent d’avant 1981 et auraient donc besoin d’être rénovés pour satisfaire aux exigences en matière d’isolation.
 

Nous vous recommandons

Le futur siège d’Eiffage Benelux sera à Auderghem

Le futur siège d’Eiffage Benelux sera à Auderghem

Nommé «The Source», le futur siège d’Eiffage Benelux et de ses deux filiales bruxelloises (Valens et Eiffage Development) gardera un ancrage bruxellois et se situera au numéro 66 de l’avenue Demey[…]

13/01/2022 | ConstructionEnvironnement
La Chronique prend une pause hivernale

La Chronique prend une pause hivernale

Les permis de bâtir remontent la pente

Les permis de bâtir remontent la pente

Thomas & Piron rachète BAM Galère et BAM Lux

Thomas & Piron rachète BAM Galère et BAM Lux

Plus d'articles