Suivre La Chronique

Un nouveau quartier sur les hauteurs de Namur

Sujets relatifs :

Un nouveau quartier sur les hauteurs de Namur

Après plusieurs années de discussions avec les riverains, la première pierre du nouvel éco-quartier d’Erpent a enfin pu être posée. (© Thomas & Piron)

Le coup d’envoi du projet immobilier «Plateau d’Erpent» a été donné le 20 septembre 2018, avec la pose de la première pierre du nouvel éco-quartier qui fera face au collège Notre-Dame de la Paix d’Erpent.

A la baguette: Immobel, Thomas & Piron Home ( tous deux promoteurs à 50/50) et Thomas & Piron Bâtiment pour la réalisation.


«Enfin!», ont du se dire les responsables d’Immobel et de Thomas & Piron, de même, d’ailleurs, que les autorités namuroises, associées au projet depuis le début. Car pour finaliser ce vaste programme, il aura fallu plusieurs rounds de discussion avec les comités de riverains qui voyaient d’un très mauvais œil l’idée de voir pousser 340 logements ventilés, entre maisons unifamiliales et immeubles à appartements.

«Il a fallu remodeler plusieurs fois le projet pour répondre aux desiderata des riverains et trouver un juste milieu entre leur désir d’une vie champêtre aux portes de la ville et la nécessité de densifier l’offre de logements, notamment sur le plateau d’Erpent qui constitue l’une des plus importantes poches de réserves foncières de la ville», rappelle le bourgmestre de Namur, Maxime Prévot. «On a donc veillé à ce que les immeubles soient placés en retrait – les maisons unifamiliales étant, quant à elles, implantées en première ligne – et à ce que leur gabarit reste à densité humaine. En contrepartie de ce nouveau quartier appelé à pousser à l’arrière de leur jardin, les anciens habitants bénéficieront d’un nouvel espace vert ouvert à tous», poursuit le bourgmestre, qui a suivi le projet avec d’autant plus d’attention que sa maman habite à quelques dizaines de mètres des futurs nouveaux logements…

Véritable village aux portes de la ville, le plateau d’Erpent constitue l’une des plus importantes poches de réserves foncières de la ville. (© Thomas & Piron)

Les avantages de la ville et de la campagne

Le choix de l’implantation pour le nouveau quartier du Plateau d’Erpent était une évidence. Situé au sud de Namur, sur 10 ha, ce nouveau quartier bénéficie d’une situation privilégiée qui facilite les déplacements et simplifie la vie au quotidien.

Véritable village aux portes de la ville, Erpent est l’une des communes les plus prisées de la périphérie Namuroise. Au beau milieu d’un environnement verdoyant, les différents types de logements proposés, maisons avec ou sans garages, appartements ou encore studios tentent de répondre aux aspirations des générations actuelles et futures en permettant à de nouveaux habitants de venir s’installer à proximité de Namur dans un cadre de vie apaisant, confortable et durable.

En effet, le quartier accueillera un parc public bordé d’arbres fruitiers, un potager collectif, un boulodrome, des abris à vélos sécurisés, … Grâce à leur conception, les voiries favoriseront la convivialité entre les différents usagers (piétons, cyclistes et automobilistes) et privilégieront la mobilité douce.

«Nous avons imaginé ce quartier en tenant compte de son impact environnemental: consommation d’énergie, qualité de l’isolation, gestion des déchets et de l’eau pluviale, rapport à la nature, etc.», explique Joël Polus, directeur Développement chez Thomas & Piron Bâtiment. «Dans le futur, en synergie avec la Ville de Namur, un cœur de quartier d’habitations unifamiliales qui, grâce à des poches de parking adjacentes, rendra la voirie aux enfants, aux piétons et aux vélos, pourrait voir le jour.

Les maisons 3 chambres – avec ou sans garage – bénéficient toutes d’un jardin. Mise à prix: environ 335.000 euros hors frais. (© Thomas & Piron)

1ère phase: 172 logements disponibles à l’horizon 2020

Le projet dans son ensemble comprendra 340 logements et se déroulera en deux phases: la première phase concernera 30 maisons et 142 appartements répartis sur 4 immeubles. Les appartements représentent une surface bâtie de 12.500 m²; ils sont répartis en 2 immeubles de 34 logements, un de 56 unités et le dernier de 18 logements. Un logement adapté pour les Personnes à Mobilité Réduite est prévu dans chaque immeuble.


Quant aux maisons 3 chambres, elles bénéficient toutes d’un jardin et, afin de répondre aux demandes de chacun, sont disponibles avec ou sans garage, à toiture plate ou à deux versants.

Différents degrés de finition des immeubles à appartements permettront une certaine accessibilité au logement. C’est du moins le désir des autorités namuroises. Ceci dit, on est quand même loin des standards sociaux. Pour avoir le privilège de résider dans ce nouveau quartier, il faudra s’acquitter de +/- 335.000 euros hors frais pour une maison, de quelque 295.000 euros pour un appartement 3 chambres et de 128.000 euros pour un studio.

Les premières livraisons sont prévues pour courant 2020. Au printemps, pour les maisons et à l’automne pour les appartements.

Les appartements représentent une surface bâtie de 12.500 m² répartis en 2 immeubles de 34 logements, un de 56 unités et le dernier de 18 logements. (© Thomas & Piron)

 

intervenants du projet «Plateau d'Erpent»

Promoteurs: Immobel et Groupe Thomas & Piron
Architectes: Atelier de l’Arbre d’Or et Société Internationale d'Architecture (SIA)
Bureau d'Etudes en Stabilité, Techniques Spéciales et PEB: Six Consulting & Engineering
Bureau d’Etudes d’incidences sur l’environnement: Pissart
Entreprise générale de voiries: Nonet
Géomètre: Agenam
Paysagiste: C² Project
Conseil en accessibilité pour PMR: Plain-Pied

Nous vous recommandons

Athènes, capitale européenne de l'innovation 2018

Athènes, capitale européenne de l'innovation 2018

La Commission européenne a décerné à Athènes le titre de «Capitale européenne de l'innovation 2018», doté d'un prix de 1 million d'euros, dans le cadre du programme de[…]

19/11/2018 | Smart Citiesdigital
4,2 trillions de dollars de projets de construction en cours dans le monde

4,2 trillions de dollars de projets de construction en cours dans le monde

Cambriolages: mieux vaut prévoir que guérir

Cambriolages: mieux vaut prévoir que guérir

Spie Belgium, partenaire du projet de quartier durable De Nieuwe Dokken à Gand

Spie Belgium, partenaire du projet de quartier durable De Nieuwe Dokken à Gand

Plus d'articles