Suivre La Chronique

Un nouveau système de chauffage durable pour le Domaine royal de Laeken

Sujets relatifs :

, ,
Un nouveau système de chauffage durable pour le Domaine royal de Laeken

© Régie des Bâtiments

La Régie des Bâtiments et Bruxelles-Energie ont officiellement lancé le nouveau réseau de chaleur du Domaine Royal de Laeken. Celui-ci permettra de le chauffer de manière durable pour les 25 prochaines années minimum.

Le nouveau réseau est directement connecté à l’incinérateur de Neder-Over-Heembeek afin de récupérer une partie de sa chaleur résiduelle et ainsi, chauffer les bâtiments du Domaine royal de Laeken, y compris les Serres royales.
 
Ce projet permettra de réduire les émissions de CO2 du Domaine royal de Laeken d’environ 2.300 tonnes par an et devrait couvrir la quasi-totalité (soit près de 90%) des besoins en chauffage du Domaine.

Tranchées et tuyauteries

Les travaux concernaient l’adaptation des dix chaufferies du Domaine royal de Laeken et la connexion du Domaine royal au réseau de chaleur de l’incinérateur.
 
Au sein du Domaine royal, les travaux d’installation du réseau se sont déroulés entre janvier et juin 2020. D’importantes tranchées ont dû y être creusées sur une distance de 2 km afin d’installer les 4.500 m de tuyauteries du réseau de chaleur et d'ainsi relier les chaufferies du Domaine royal à l’incinérateur (voir la vidéo des travaux).
 
La Régie des Bâtiments s’est chargée de l’adaptation des chaufferies et de leur raccordement hydraulique aux échangeurs, alors que Bruxelles-Energie s’est occupé d’installer le réseau de chaleur et de placer les échangeurs de chaleur.
 
À partir de juin 2020, la suite des travaux d’installation du réseau de chaleur se sont déroulés en dehors du Domaine royal, sous le pont Van Praet et sous la chaussée de Vilvorde.
 
Début 2021, une série de tests et de raccordements ont été effectués avant la mise en service.
 
«Ce projet de récupération de chaleur de l’incinérateur afin de diminuer la consommation de mazout du Domaine royal s’inscrit dans notre volonté de décarboner la chaleur à Bruxelles. Les réseaux d’énergie thermique offrent un potentiel important qu’il est temps d’exploiter pour assurer la transition énergétique et solidaire de notre Région. Ce projet illustre également notre volonté d’inscrire l’Agence Bruxelles Propreté dans la poursuite des objectifs climatiques et environnementaux ambitieux de la Région» déclare Alain Maron, Ministre du Gouvernement de la Région de Bruxelles-Capitale, chargé de la Transition climatique, de l'Environnement, de l'Energie et de la Démocratie participative. 

Fiche technique

Propriétaire : État fédéral et Donation royale
Travaux d’adaptation des chaufferies
Maître d’ouvrage : Régie des Bâtiments
Entrepreneur HVAC : Veolia SA
Période des travaux : 2020
Coût des travaux : environ 237.000 € TVAC (50% Régie des Bâtiments, 50% Donation)
Installation réseau et échangeurs de chaleur
Maître d’ouvrage : Bruxelles-Energie
Entrepreneur (partie réseau) : Société Momentanée Denys - Engie Fabricom
Entrepreneur (partie sous-stations) : BESIX Van den Berg NV
Période des travaux : septembre 2020 - décembre 2020
Coût des travaux : environ 4,5 millions € TVAC

Découvrez la vidéo des travaux.

© Régie des Bâtiments


© Régie des Bâtiments

Nous vous recommandons

Premier permis approuvé pour une usine de production d’hydrogène vert au Benelux

Premier permis approuvé pour une usine de production d’hydrogène vert au Benelux

La société de conseil en ingénierie Sweco s’est chargée, à la demande de VoltH2, de la conception et de l’élaboration du permis d’environnement pour l’usine[…]

19/10/2021 | EnvironnementSweco
Schneider Electric et Velux s’allient pour atteindre la neutralité carbone

Schneider Electric et Velux s’allient pour atteindre la neutralité carbone

Gestion de l’eau: comment éviter la catastrophe?

Gestion de l’eau: comment éviter la catastrophe?

Les blocs de chanvre, la solution à la pénurie de matériaux?

Les blocs de chanvre, la solution à la pénurie de matériaux?

Plus d'articles