Suivre La Chronique

Un outil pour évaluer le degré de numérisation des entreprises de voirie

Sujets relatifs :

, ,
Un outil pour évaluer le degré de numérisation des entreprises de voirie

Les entreprises belges de construction routière sont conscientes qu'il faut évoluer avec son époque, mais se posent toutes la même question: comment embarquer sans risque dans le train du numérique?

Le Digi-Barometer est un nouvel outil en ligne permettant d’effectuer un benchmark des entreprises belges de construction routière dans le domaine de la numérisation. Les entreprises sont encouragées à y participer gratuitement via le nouveau site web www.Digi-Barometer.be

Disponible depuis le 4 juillet 2019, le Digi-Barometer met l'accent sur les «processus métier critiques» des entreprises et mesure le degré de numérisation de chaque participant. Le 30 septembre 2019 le Digi-Barometer sera clôturé et les entreprises recevront le résultat de leur benchmark. Le rapport sectoriel final sur l’état de numérisation du secteur de la construction routière sera présenté le 24 octobre 2019 à l’occasion de Digital Construction Brussels 2019.

La numérisation est un investissement pour l'avenir


Tant le législateur que les employés d'une entreprise de construction considèrent que la numérisation et la technologie sur le lieu de travail sont de plus en plus une évidence. L’encodage et le traitement manuels des données sont progressivement considérés comme obsolètes et comme une source importante d'erreurs et de perte de temps. Dans ce contexte, toutes les entreprises belges de construction routière sont confrontées au même dilemme: «nous sommes conscients qu'il faut évoluer avec son époque, mais par où commencer? Comment embarquer sans risques dans le train du numérique?».

En participant au Digi-Barometer, les entreprises de voiries obtiennent un bilan objectif de leur degré de maturité numérique. Le rapport final sur l’état de numérisation du secteur sera présenté le 24 octobre 2019 lors du Digital Construction Brussels 2019.

Bulletin numérique

Neuf partenaires faisant autorité dans les domaines du numérique et de la construction routière ont donc développé le Digi-Barometer que toutes les entreprises de construction routière belges peuvent compléter. En participant, elles obtiennent un bilan objectif de leur degré de numérisation. Où en sont-elles? Quel est leur niveau au sein du secteur et peuvent-elles prendre rapidement et facilement des mesures concrètes en vue d'un avenir numérique? Outre cette évaluation, le Digi-Barometer dispense également astuces et conseils pour se bâtir un avenir numérique bien réfléchi.

Les thèmes abordés sont divers: gestion et organisation opérationnelles internes, automatisation, BIM (Building Information Model), contrôle des machines, communication numérique et tendances futures, etc. 


Une initiative belge

Le benchmark a été développé par neuf acteurs majeurs du monde belge de l’ICT et du secteur de la construction routière: Agentschap Wegen en Verkeer (AWV), Arkance Systems, Astena, Fédération Belge des Entrepreneurs de Travaux de Voirie (FBEV), Centre de recherches routières (CRR), Digitalewerf.be/ChantierDigital, Mercedes-Benz, Proximus, Sitech, Suivo, Uptime Groep et wegenbouw.be. Via le Digi-Barometer, ils mettent gratuitement leurs connaissances et leur expérience à la disposition de tous les participants.

 

DigitaleWerf.be/ChantierDigital, l’un des neuf partenaires de Digi-Barometer, est entièrement axé sur la numérisation du secteur du bâtiment en Belgique. Le projet a débuté en 2017 en collaboration avec un certain nombre de poids lourds du numérique, dont Apple et Teamleader et des organisations de construction belges telles que Bouwunie et Confederatie Bouw. Dans ce cadre, DigitaleWerf.be/ChantierDigital offre aux entreprises de construction des outils numériques et les assiste dans l'optimisation de leurs processus numériques.

 

Nous vous recommandons

Un projet alternatif pour réinventer le boulevard de Waterloo et l’avenue de la Toison d’Or

Un projet alternatif pour réinventer le boulevard de Waterloo et l’avenue de la Toison d’Or

C’est une première: unis par des intérêts convergents, commerçants et riverains du boulevard de Waterloo et de l’avenue de la Toison d’Or, soutenus par de nombreux acteurs économiques, ont[…]

Pose de la 1ère pierre du nouveau quartier «Arborescence» à Soignies

Pose de la 1ère pierre du nouveau quartier «Arborescence» à Soignies

Les premières centrales belges obtiennent la certification CSC

Entreprise

Les premières centrales belges obtiennent la certification CSC

DPR wallonne: la construction en première ligne

DPR wallonne: la construction en première ligne

Plus d'articles