Suivre La Chronique

Un plan éclairage qui a du lustre

Un plan éclairage qui a du lustre

null

En 2013, les propriétaires du restaurant 2 étoiles Michelin «De Slagmolen» à Opglabbeek dans le Limbourg décident de transformer l'ancienne grange attenante à leur établissement en salle de réception. Cet aménagement est confié à l'architecte d'intérieur Pascal Segers de PAS Interieur. Pour l'éclairage, ce dernier a collaboré avec la société Kreon, installée depuis 1982 à Opglabbeek et une référence dans les appareils d'éclairage design et systèmes de plafonds métalliques.

Lors de la concpetion initiale du plan l'éclairage, les deux partenaires ont voulu marquer la différence par rapport à une habitation particulière, l'ambiance générale, et lumineuse en particulier, devant être en harmonie avec la qualité de l'assiette.

L'éclairage de la salle combine par conséquent des armatures intégrées et des appliques de la gamme Kreon, pour obtenir un résultat plus visuel. Au-delà du défi esthétique, il a aussi fallu relever un défi technique car les plafonds acoustiques de l'entrée et du bar ne permettaient pas l'intégration de n'importe quel type d'armature.

De plus, l'éclairage devait aussi tenir compte des différentes activités qui se déroulent dans la salle: une soirée dansante ne s'éclaire pas comme une réunion d'affaires. L'éclairage doit aussi pouvoir être progressif, ce qui est facilement réalisable avec un iPad. En finale, pas loin de 10 types de profils différents ont été installés.

Dans le hall d'entrée de la salle des banquets, les concepteurs ont prévu les profils Nuit Profiles de Kreon qui structurent l'espace de façon graphique. Ils sont commandés sur mesure et s'installent en applique ou intégrés. Les sanitaires sont éclairés par des projecteurs Aplis 40 directional et par quelques éléments minimalistes basculants et décoratifs Holon 40 directional qui brisent la sévérité, tandis que la température de couleur chaude des Cree leds assure le bon éclairage des lavabos. Un système d'éclairage linéaire flexible à diodes Johto est intégré dans le carrelage afin de désigner subtilement le sens de circulation tandis que dans les toilettes, seul l'éclairage indirect est utilisé.

Dans la salle de réception poprement dite, une ferme noire traverse l'espace sous les combles. Pour ne pas entrer en confrontation visuelle, les armatures Nuit Profiles ont été suspendues pêle-mêle pour former une structure décorative, jouant avec les ombres. Parallèlement, des éléments d'éclairage Erubo ornent les murs. Ils sont orientables et dimmables.

Reste le passage de la salle à la cuisine où des profilés en aluminium Dolma 80 Outdoor Black ont été encastrés dans une saignée pratiquée dans les murs en briques ou en béton. Enfin, au-dessus du bar, la version in-Dolma du même profilé a été installée dans le faux plafond acoustique. En d'autres termes, les armatures ressortent un peu du profilé pour accentuer le bar et séparer subtilement l'espace sans perturber l'alignement. Un détail peut-être, mais qui fait partie d'un plan éclairage global particulièrement soigné.

Nous vous recommandons

Découvrez le «camion-labo» Optifuel Lab 3

Découvrez le «camion-labo» Optifuel Lab 3

Renault Trucks poursuit ses recherches visant à améliorer l’efficacité énergétique des véhicules diesel. Avec l’Optifuel Lab 3, un «véhicule laboratoire», le constructeur[…]

21/11/2018 | TransportLogistique
Débuts mondiaux pour le nouveau L200

Débuts mondiaux pour le nouveau L200

Le drone, prochain outil de lutte contre le vol de câbles en Belgique?

Le drone, prochain outil de lutte contre le vol de câbles en Belgique?

Focus sur cogénération et  ses avantages énergétiques

Focus sur cogénération et ses avantages énergétiques