Suivre La Chronique

Un véhicule de protection sans chauffeur pour les autoroutes

Sujets relatifs :

,
Un véhicule de protection sans chauffeur pour les autoroutes

Man développe, en partenariat avec des acteurs issus des secteurs de l'industrie, de la recherche et de l'Administration, le prototype d'un véhicule de protection sans chauffeur, qui escorte les engins des chantiers mobiles et leur offre une protection contre le trafic routier.

Les employés des services d'entretien et de sécurité autoroutiers et des entreprises de travaux publics travaillent parfois dans des conditions extrêmement dangereuses. Les véhicules de protection munis de dispositifs d'avertissement bien voyants sont censés réduire ces dangers. Pourtant, il n'est pas rare que des carambolages avec ces véhicules se produisent dans les portions étroites des autoroutes. Avec des conséquences souvent très lourdes.

Projet «aFAS»

Dans ce contexte, Man développe conjointement avec sept autres partenaires le prototype d'un véhicule automatisé muni d'un panneau d'avertissement et capable de se déplacer sans chauffeur

Après deux ans de recherches, une présentation intermédiaire de ce projet baptisé «aFAS» a eu lieu tout récemment en Allemagne.

Sécurité haut de gamme

Le fait que ce véhicule se déplace sans chauffeur représente un énorme défi pour les partenaires participant à ce projet. De fait, les exigences en termes de sécurité fonctionnelle du véhicule et de qualité de la technologie utilisée sont particulièrement élevées vu les risques encourus. Les systèmes de direction et de freinage, la technologie des capteurs, la reconnaissance de l'environnement ainsi que les composants logiciels de commande se doivent de répondre aux critères les plus stricts en matière de systèmes de sécurité pour véhicules.

Test in situ annoncé

Le développement devrait largement faire appel à des composants de série, que ce soit pour la commande standard ou pour la mise en œuvre des divers aspects de sécurité fonctionnels. L'environnement est appréhendé par le biais de systèmes radar et de caméras de série comprenant, entre autres, un dispositif de détection des objets, des voies de circulation et des espaces libres. Cette technologie est complétée par un transfert d'informations entre le véhicule de travail et le véhicule de protection, réalisé au moyen d'une connexion sans fil. Un prototype devrait bientôt être testé dans la Hesse sur la bande d'arrêt d'urgence des autoroutes.

Nous vous recommandons

Infrabel inaugure la première école du rail de Belgique

Infrabel inaugure la première école du rail de Belgique

Neuf mois après la fin des travaux, Infrabel a enfin pu inaugurer son «Infrabel Academy». Sur le site, localisé à proximité immédiate de la gare de Bruxelles-Ouest, seront centralisées les[…]

02/09/2021 | EmploiRail
Une Task Force créée pour les travaux urgents sur le réseau ferroviaire

Une Task Force créée pour les travaux urgents sur le réseau ferroviaire

Le transport routier retrouve des couleurs après le coronavirus

Le transport routier retrouve des couleurs après le coronavirus

Un projet de recyclage unique en Europe vise à favoriser le transport fluvial

Un projet de recyclage unique en Europe vise à favoriser le transport fluvial

Plus d'articles