Suivre La Chronique

Une approche BIM pour la construction d’échafaudages industriels

Sujets relatifs :

, ,
Une approche BIM pour la construction d’échafaudages industriels

© PERI

PERI, acteur majeur dans le domaine de la fabrication et de la distribution de coffrages, d’échafaudages et d’étaiements, a construit des échafaudages industriels pour la nouvelle usine de BASF en Allemagne en utilisant une approche BIM.

La méthodologie BIM (la planification, la coordination et l'exécution 3D interprofessionnelle) a servi de base pour l’élaboration de cet échafaudage.
 
L'équipe du projet a enregistré et géré plus de 4.000 unités d'échafaudage à l'aide du logiciel de gestion de chantier BIM 360 Field d'Autodesk au cours des 18 mois qu'a duré le projet. La majeure partie de la quantité totale d'échafaudages (pesant environ 2.000 tonnes) a été mise à disposition sous forme de modèle 3D. Les utilisateurs ultérieurs ont ainsi pu vérifier l'utilité, la variabilité et la flexibilité des plans d'échafaudage avant leur montage et les optimiser si nécessaire. Cela a permis de minimiser les temps de conversion, d'optimiser les coûts des échafaudages et de mettre en œuvre des normes de sécurité élevées dès la phase de planification.

Défi technologique

Aux heures de pointe, environ 1.300 tonnes de matériel du système PERI étaient utilisées au même moment quotidiennement. Les échafaudages debout, les échafaudages de sécurité, les échafaudages suspendus, les étayages, les escaliers, les plates-formes de matériaux et les échafaudages de travail mobiles étaient tous des installations permanentes sur le site.
 
En plus des conditions spatiales restrictives, les plates-formes lourdes de 30 mètres de haut conçues pour 20 kN/m² sur le côté nord du bâtiment ont constitué un défi technologique. La construction du pont avec son système de tension et sa portée de 12,75 mètres et d’une hauteur de 33 mètres a constitué une autre réussite de l’équipe en charge du projet. Sur la base des rails grimpants RCS du kit de construction technique VarioKit, il a été possible de pré-monter le pont en une seule unité sur le sol et de le soulever en place avec la grue mobile.
 
La nouvelle usine devrait permettre à BASF d'augmenter sa capacité de production annuelle de vitamine A de 1.500 tonnes. Environ 600 machines et appareils ainsi que 5.000 points de test sont en cours d'intégration dans le système de contrôle du processus. En outre, 250 mètres de ponts tubulaires ont dû être construits pour ce projet.

© PERI

© PERI
 

Nous vous recommandons

Les grues s’arrêteront pendant une minute aujourd’hui

Les grues s’arrêteront pendant une minute aujourd’hui

La Confédération Construction et ses antennes régionales appellent les entreprises de la construction à mettre les grues à l’arrêt aujourd’hui à 14h34. Elles souhaitent respecter une[…]

Les premiers radars de passage à niveaux de Belgique installés à Termonde

Les premiers radars de passage à niveaux de Belgique installés à Termonde

Beliris désigne un bureau de conseil pour une meilleure intégration des PMR

Beliris désigne un bureau de conseil pour une meilleure intégration des PMR

'RDS Electronics' devient 'RDS Weighing & Safety'

Publireportage

'RDS Electronics' devient 'RDS Weighing & Safety'

Plus d'articles