Suivre La Chronique

Publireportage

Une assurance tous risques chantier, c’est un peu l’omnium de votre chantier

Une assurance tous risques chantier, c’est un peu l’omnium de votre chantier

Sur un chantier, vous pouvez prendre toutes les mesures de prévention possibles, quelque chose peut toujours mal tourner. Jusqu’à la réception provisoire, l’entrepreneur est responsable du chantier. Concrètement, cela signifie qu’en cas de dommages (potentiellement coûteux), ils sont à sa charge. Mais il existe une solution pour assurer ce risque… Patrick Rigaux, Responsable émission assurances techniques chez Fédérale Assurance, la présente.

« Lorsque vous achetez une nouvelle voiture, vous pensez à l’assurer via une omnium et c’est logique, puisqu’il s’agit d’une dépense importante. Il en va de même pour un chantier : s’il subit des dommages, cela peut coûter très cher. Il est donc opportun de le protéger avec une assurance tous risques chantier. »

Quelle protection vous offre une assurance tous risques chantier ?

PR : « Elle couvre le chantier proprement dit, mais aussi les matériaux et éléments de construction qui seront incorporés à l’ouvrage, comme le chauffage central ou les installations sanitaires, de même que les ouvrages provisoires, c’est-à-dire les constructions temporaires pour réaliser le chantier, y accéder ou le stabiliser. »

Est-il possible d’étendre cette couverture ?

PR : « Oui ! Il existe des protections optionnelles. Tout d’abord pour couvrir la responsabilité civile des assurés (l’entrepreneur, ses sous-traitants, le maître d’ouvrage,…) vis-à-vis des tiers et les troubles de voisinage (responsabilité sans faute). L’assurance peut aussi être étendue aux biens qui ne sont pas inclus dans les garanties de base : les baraquements, les équipements tels que les échafaudages par exemple, les engins de chantier qui s’y trouvent … S’il s’agit d’un chantier de rénovation, il est aussi possible d’assurer le bien existant. Enfin, l’entrepreneur peut aussi s’assurer pour la période d’entretien. »

Quoi qu’il en soit, lorsque vous souscrivez une assurance pour votre chantier, soyez toujours attentif à l’étendue de la protection offerte par votre assureur : les risques inclus dans les garanties de base, ceux qui peuvent être couverts en option, les franchises restant à charge de l’assuré et les exclusions, telles que les dommages immatériels.


En savoir plus ? www.federale.be/fr/construction/vos-chantiers/assurance-tous-risques-chantier.

 

Nous vous recommandons

Assurer les panneaux solaires de votre bâtiment d’entreprise

Publireportage

Assurer les panneaux solaires de votre bâtiment d’entreprise

Des panneaux solaires ont été récemment installés sur le toit du bâtiment de votre entreprise… Mais qui doit les assurer ? Vous, en tant que locataire de l’immeuble, ou son propriétaire. Els Vermeulen, Responsable du département Émission/gestion[…]

Davantage d‘espaces verts dans la ville ? Chez Deschacht, nous sommes heureux d’y contribuer !

Publireportage

Davantage d‘espaces verts dans la ville ? Chez Deschacht, nous sommes heureux d’y contribuer !

Vous lancez votre activité dans la construction : les assurances à envisager (partie 2)

Publireportage

Vous lancez votre activité dans la construction : les assurances à envisager (partie 2)

 10 ans de présence dans le secteur de la construction. Le Leica iCON AP20 crée l’événement !

Publireportage

10 ans de présence dans le secteur de la construction. Le Leica iCON AP20 crée l’événement !

Plus d'articles