Suivre La Chronique

Une enveloppe de 4 millions d’euros pour soutenir la filière bois wallonne

Sujets relatifs :

, ,
Une enveloppe de 4 millions d’euros pour soutenir la filière bois wallonne

Depuis le 17 septembre 2018, la circulation et l’exploitation forestière sont interdites dans les zones infectées par le virus de la peste porcine africaine. Un énorme manque à gagner pour la filière bois. (© Province de Liège Tourisme)

Le Gouvernement wallon, sur proposition du ministre wallon de la Nature et de la Forêt, René Collin, a adopté une série de mesures de soutien à la filière bois suite aux préjudices subis dans le cadre de la lutte contre le virus de la peste porcine africaine. Quatre millions d’euros sont mobilisés à cet effet.

Depuis le 17 septembre 2018, la circulation et l’exploitation forestière sont interdites dans les zones infectées par le virus de la peste porcine africaine et ce, afin d’éviter la dispersion des populations de sangliers et donc du virus. Cette disposition édictée de concert avec la Commission européenne et l’Afsca a impacté sensiblement la filière bois, notamment dans le cadre de la problématique des scolytes qui se sont propagés dans nos forêts.

«Depuis le début de cette crise, souligne René Collin, j’ai multiplié les entrevues afin de permettre à la filière bois de m’exprimer ses difficultés dans le cadre d’un échange transparent. J’ai toujours affirmé qu’aucun secteur ne serait laissé sur le côté. A cet égard, j’avais chargé l’Office Economique Wallon du Bois (Oewb) de contacter l’ensemble des exploitants et de quantifier les préjudices».

Du baume au cœur de la filière bois

La première enveloppe prévisionnelle de 4 millions au secteur est ventilée de la façon suivante:

bois coupés feuillus et résineux non évacués pour cause de peste porcine: 290.000 euros.

Cette mesure d’indemnisation vaut pour tous les exploitants forestiers exerçant à titre principal, mais aussi accessoire, les bois concernés ayant perdu leur valeur initiale.

  • bois résineux scolytés non exploités toujours sur pied: 250.000 euros.

Le dispositif vaut pour les bois scolytés présents tant en forêt publique que privée qui n’ont pas été exploités en raison de l’épidémie de peste porcine.

  • bois scolytés non marqués, exploités ou mis en vente avant le 15 septembre: 1,4 million d’euros.

Destinée aux propriétaires privés et publics, l’indemnité portera sur la dépréciation des bois sains et des bois déjà scolytés et sur la perte de la valeur économique de ces bois.

  • Manque à gagner: 2.000.000 euros.

L’Oewb est chargé de proposer un dispositif afin d’objectiver les données économiques relatives au manque à gagner sur la filière locale.


«A l’échelle de la Wallonie, j’ai annoncé le report d’un an des délais d’exploitation des lots de bois sains acquis en 2017 et 2018 pour l’ensemble de la Wallonie pour les forêts publiques soumises au régime forestier. Un guichet d’informations pour la gestion des bois scolytés est également opérationnel au sein de l’Oewb. En outre,  l’analyse devant déboucher sur l’installation d’aires de stockage de bois afin de répondre aux fortes variations dans le flux des bois sera bientôt clôturée», a précisé René Collin.
De quoi mettre un peu de baume au cœur d’une filière bois qui, depuis plusieurs mois, n’a cessé d’encaisser les coups.
 

Marchés publics
Tous les marchés

Nous vous recommandons

Zircon ne viendra pas les mains vides au salon Pro & Garden de Courtrai

Zircon ne viendra pas les mains vides au salon Pro & Garden de Courtrai

Lors du salon professionnel DIY, Pro & Garden 2019 qui se déroulera les 29 et 30 septembre et le 1er octobre 2019 à Kortrijk Xpo, Zircon présentera sa gamme de produits et de solutions électroniques pour le bois[…]

09/09/2019 | Matérieldigital
La construction bois déploie ses ramures de plus en plus loin

La construction bois déploie ses ramures de plus en plus loin

Filière bois: état des lieux

Filière bois: état des lieux

Première belge avec la maison «Air & Lumière»

Première belge avec la maison «Air & Lumière»

Plus d'articles