Suivre La Chronique

Une maison en héritage

Sujets relatifs :

, ,
Une maison en héritage

Environ 32.000 actes de donation ont été signés au cours de la dernière année dont 21.670 concernaient des biens immobiliers, tels qu'une maison ou un terrain.

De nombreux Belges ont reçu au cours de l’année écoulée une donation substantielle, souvent sous la forme d’une épargne, d’un terrain, voire d’une habitation. Pour la première fois la Fédération du Notariat (Fednot) a étudié le profil des donateurs et des donataires.

Environ 32.000 actes de donation ont été signés devant des notaires belges au cours de la dernière année. 10.996 donations étaient liées à des biens meubles, tels qu'une somme d'argent, des actions ou des œuvres d'art. Les 21.670 autres donations concernent des biens immobiliers, tels qu'une maison ou un terrain.

Curieusement, les gens semblent être plus prudents lorsqu'ils cèdent des épargnes, des portefeuilles de placement ou des œuvres d'art que lorsqu'ils donnent des biens immobiliers. Pour la donation de biens meubles, la moyenne d'âge du donateur est de 76 ans, contre 72 ans pour la donation de biens immobiliers.

«L'explication réside dans le fait que certains biens immobiliers ne sont pas donnés en une fois, mais sur des tranches différentes avec une période intermédiaire d'au moins trois ans», explique Renaud Grégoire. «En saucissonnant la donation de biens immobiliers, les taxes sur les dons restent totalement dans les limites. L'inconvénient est que la donation est divisée en tranches et s'étend parfois sur une période de plusieurs années.»

Différences régionales

A en croire (Fednot), le flamand semble être le plus généreux: sur les 32.000 donations, environ 22.000 ont été faites en Flandre contre 7.500 en Wallonie.

«Le fait que le flamand fasse davantage de donations est probablement dû à plusieurs facteurs: la Région flamande a pris l’initiative en 2015 de réduire la taxe sur les donations sur les biens immobiliers, après quoi les autres régions ont suivi. Enfin, il apparait de plus en plus manifeste que les Flamands sont davantage impliqués dans la planification de leur patrimoine», selon Renaud Grégoire.
 

Nous vous recommandons

Couvrir les couvreurs contre les risques d’incendie

Couvrir les couvreurs contre les risques d’incendie

Les réglementations de sécurité incendie deviennent de plus en plus strictes et l’obligation d’une assurance décennale, depuis juillet 2018, pour les couvreurs ne relève pas du hasard. De nombreux[…]

18/06/2019 | JuridiqueSécurité
Quatre grandes priorités pour la construction

Quatre grandes priorités pour la construction

L’emploi indépendant, temporaire et partiel monte en grade

L’emploi indépendant, temporaire et partiel monte en grade

Passation d’acte par vidéoconférence: le notariat poursuit sa transition digitale

Passation d’acte par vidéoconférence: le notariat poursuit sa transition digitale

Plus d'articles