Suivre La Chronique

Une nouvelle carrière exploitée par Carmeuse à Florennes

Sujets relatifs :

,

Fin octobre 2016, Carlo Di Antonio a confirmé l'ouverture et l'exploitation d'une carrière à Florennes. Le Ministre wallon de l'Aménagement du territoire a toutefois conditionné la mise en œuvre de ce permis par plusieurs conditions particulières contraignantes dont l'utilisation obligatoire du chemin de fer pour l'expédition de la matière première. 

Pour rappel, ce projet a été initié au début des années 1990 et a été adapté aux modifications législatives successives. La révision du plan de secteur approuvée par le Gouvernement wallon en 2011 a rendu le projet conforme à la destination de la zone.

Le permis sollicité par la société Carmeuse est donc assorti de mesures d'encadrement limitant les impacts paysagers, environnementaux et de mobilité et de mesures contraignant la mise en œuvre.

En effet, la mise en œuvre de ce permis est explicitement conditionnée par l'utilisation de la voie de chemin de fer pour expédier la matière première. Le Ministre a tenu à imposer cette condition obligatoire dans le but de limiter le charroi dans les villages avoisinants et de réduire les émissions de poussière.  Si cette condition n?est pas respectée par l'exploitant, le permis ne pourra pas être accordé. La société Carmeuse, de son côté, s'est engagée à financer la totalité des travaux relatifs à la mise e œuvre de cette mesure.

Par ailleurs, les émissions de poussières seront contrôlées de manière permanente et les résultats transmis aux services de contrôle compétents afin de s'assurer du respect des normes fixées pour la santé des riverains. Pour limiter les impacts sur la nappe d'eau souterraine, le permis restreint la profondeur d'exploitation de la carrière.

En outre, la hauteur du merlon sera limitée à 20 mètres de manière à ne pas impacter visuellement le paysage local.

En ce qui concerne le bruit, les aménagements prévus et les distances des installations par rapport aux habitations ne devraient pas occasionner de nuisances sonores comme conclu par l'étude d'incidences.

Nous vous recommandons

Le groupe Brachot-Hermant investit en France

Le groupe Brachot-Hermant investit en France

L’entreprise familiale belge Brachot-Hermant se développe en France en rachetant quatre carrières et des ateliers de production. Avec les acquisitions de LS Granits (carrières de granit du Tarn) et d’ADHL (actif[…]

15/12/2019 | France Rachat
Recticel Insulation décroche le prix Décibel d’Argent

Recticel Insulation décroche le prix Décibel d’Argent

Rittal Belgium nomme un nouveau Service Manager

Rittal Belgium nomme un nouveau Service Manager

Des façades-manteaux préfabriquées pour rénover notre bâti vieillissant

Des façades-manteaux préfabriquées pour rénover notre bâti vieillissant

Plus d'articles