Suivre La Chronique

Une pompe à chaleur susceptible de réduire la consommation énergétique de 30 à 50% par rapport aux équipements de pointe!

Sujets relatifs :

, ,
Une pompe à chaleur susceptible de réduire la consommation énergétique de 30 à 50% par rapport aux équipements de pointe!

Paul Schwartz (au centre), Ceo et cofondateur de ThermoLift, présente son nouveau bébé: la pompe à chaleur et climatiseur au gaz naturel sans réfrigérant. (© ThermoLift)

ThermoLift, une start-up américaine spécialisée dans le développement d’énergies propres, a annoncé le 14 novembre la réussite des tests de sa technologie innovante de climatisation au gaz naturel sans réfrigérant et de pompe à chaleur pour climat froid au Laboratoire national d'Oak Ridge dans le Tennessee (USA).

Ces tests, réalisés dans le cadre d'une subvention financée par le département de l'Energie, démontrent la capacité du système à fournir simultanément du chauffage, de la climatisation et de l'eau chaude avec un seul appareil, ainsi que sa capacité à fonctionner à des températures cryogéniques pour fournir une gamme complète de fonctions CVC (chauffage, ventilation, climatisation) utilisant uniquement du gaz naturel comme combustible. «La pompe à chaleur thermique développée par ThermoLift peut ainsi utiliser les abondantes ressources nationales de gaz naturel pour fournir du chauffage et de la climatisation de manière écologique et économique», s’est réjouit Robert Catell, membre du Conseil d’administration, spécialiste reconnu de l’industrie gazière aux Etats-Unis et ancien président de National Grid, un fournisseur d'énergie britannique qui distribue du gaz à environ 11 millions de consommateurs au Royaume-Uni et à 3,3 millions de clients aux Etats-Unis.

Un système unique en son genre

Les tests du Laboratoire national d'Oak Ridge se sont axés sur la validation des performances de chauffage annoncées par ThermoLift. Ils ont démontré que le coefficient de performance (COP) cyclique de ThermoLift dépassait tous les objectifs de température fixés par le département américain de l'Energie pour les pompes à chaleur pour climat froid selon la norme internationale de tests et de performances ISO Ansi/Ahri/Ashrae. La société a ainsi affiché des performances élevées dépassant les objectifs au point de test le plus difficile, à savoir une température de fonctionnement de -25˚ C avec un COP de 1,31.

Au-delà des objectifs du département de l'Energie, ThermoLift a également affiché des températures cryogéniques atteignant moins 100° C. «Cela prouve que même à des températures ambiantes très basses (comme sous les latitudes nordiques, par exemple), la pompe à chaleur ThermoLift peut encore extraire directement l'énergie renouvelable de l'environnement pour améliorer le rendement thermique, alors que d'autres systèmes nécessitent un dispositif de secours secondaire», a déclaré le président et cofondateur de la société, le Dr.-Ing. Peter Hofbauer.

Un potentiel technologique et économique énorme

Les systèmes CVC représentent environ 70% de l'énergie consommée dans les climats froids et en moyenne 45% de l'énergie totale consommée dans les bâtiments résidentiels et commerciaux aux Etats-Unis.

Avec son nouveau système, ThermoLift laisse entendre qu’elle dispose désormais du potentiel pour réduire cette consommation de 30 à 50% par rapport au parc installé ainsi qu'aux équipements de pointe! Ce système permet en effet d'apporter une considérable réduction des coûts énergétiques pour la personne qui paie les factures d'énergie. La technologie ThermoLift permet en effet de réduire drastiquement le coût d'acquisition (achat d'un système au lieu de trois) avec un encombrement particulièrement réduit. Le marché de l’entreprise s'étend bien au-delà des bâtiments commerciaux et résidentiels, et peut prétendre répondre aux besoins des applications industrielles tels que la réfrigération, la transformation alimentaire, la fabrication pharmaceutique, la cryogénie, le GNL et le dessalement, entre autres choses.

Nous vous recommandons

Le producteur de briques Vandersanden installe sa première éolienne à Lanklaar

Le producteur de briques Vandersanden installe sa première éolienne à Lanklaar

Le producteur de briques Vandersanden présente sa première éolienne sur son site de Lanklaar. Cette éolienne fournira annuellement quelque 10.000 MWh d’énergie verte, soit l’équivalent de la[…]

24/05/2022 | EnergieBriques
Les prix de l’énergie poussent les Belges à opérer des rénovations énergétiques

Enquête

Les prix de l’énergie poussent les Belges à opérer des rénovations énergétiques

DEME développe une solution d’alimentation haute technologie pour les parcs éoliens

DEME développe une solution d’alimentation haute technologie pour les parcs éoliens

Un navire révolutionnaire rejoint la flotte de DEME

Un navire révolutionnaire rejoint la flotte de DEME

Plus d'articles