Suivre La Chronique

Usine de dessalement belgo-espagnole à Dubaï

Usine de dessalement belgo-espagnole à Dubaï

Les affaires tournent chez Besix. Après les contrats du Quatuor à Bruxelles ou de nouveaux développements en Australie, entre autres, la joint venture Besix - Acciona Agua (Espagne) a décroché le contrat de construction d’une centrale de dessalement d’eau de mer par osmose inverse au sein de la centrale de Jebel Ali à Dubaï. Le client est le groupe Dewa (Dubai Electricity & Water Authority) qui recourt ici pour la première fois à la technologie d’osmose inverse.

Pour ce contrat EPC (Engineering, Procurement and Construction), Besix et Acciona Agua ont donc formé une joint venture intégrée en parts égales.  La centrale, qui devrait être opérationnelle d’ici mai 2020, aura une capacité de 182.000 m³ par jour. Elle est située dans une zone compacte comprise dans le périmètre de la centrale électrique et de dessalement existante de Jebel Ali. Besix sera responsable des travaux maritimes et civils, mécaniques et électriques. De son côté, Acciona Agua est un leader dans le secteur du traitement des eaux et a été élue «Compagnie des Eaux de l’Année 2017» aux Global Water Intelligence Awards.


Une centrale de dessalement par osmose

Cette centrale de dessalement par osmose inverse s’ajoute à la longue liste des réalisations de Besix aux Emirats arabes unis après la station d’épuration de Jebel Ali (également à Dubaï), la centrale électrique et de dessalement de Hamriyah (Sharjah), l’usine de revalorisation des eaux usées Safi (Ajman) ou, plus récemment, la centrale de revalorisation thermique des déchets de Dubaï.

Pour Pierre Sironval, general manager Business Unit Middle East chez Besix, ce contrat est une nouvelle étape dans la stratégie de diversification du groupe vu qu’il s’agit du premier contrat pour une centrale de dessalement dans le cadre d’une joint venture intégrée.

Marchés publics
Tous les marchés

Nous vous recommandons

Un projet alternatif pour réinventer le boulevard de Waterloo et l’avenue de la Toison d’Or

Un projet alternatif pour réinventer le boulevard de Waterloo et l’avenue de la Toison d’Or

C’est une première: unis par des intérêts convergents, commerçants et riverains du boulevard de Waterloo et de l’avenue de la Toison d’Or, soutenus par de nombreux acteurs économiques, ont[…]

Le Delta, nouveau phare culturel namurois, entre Sambre et Meuse

Le Delta, nouveau phare culturel namurois, entre Sambre et Meuse

La Cellule architecture de la FW-B lance deux nouveaux marchés

La Cellule architecture de la FW-B lance deux nouveaux marchés

Feu vert pour le futur parc d’activité économique de Bouge

Feu vert pour le futur parc d’activité économique de Bouge

Plus d'articles