Suivre La Chronique

Van Marcke: 70 millions d’euros pour un nouveau centre logistique ultradurable

Van Marcke: 70 millions d’euros pour un nouveau centre logistique ultradurable

Le groupe familial Van Marcke, leader sur le marché belge de la distribution de solutions pour l’eau et le chauffage, centralise ses services logistiques dans un centre de distribution qui se veut «ultradurable» dans la zone LAR-Zuid, à Courtrai. Un investissement de 70 millions d’euros qui sera finalisé en mars 2018. Il s’agit du plus gros investissement jamais réalisé par l’entreprise.

Ce centre de distribution Edc (Excellent Distribution to Customers) se dressera donc d’ici mars 2018 sur 17 ha situés dans la zone logistique LAR-Zuid de Courtrai. Il traitera automatiquement 80% des commandes destinées à la Belgique, la France, le Luxembourg, les Pays-Bas et la Suisse. L’Edc viendra remplacer le centre de distribution actuel, également à Courtrai, et sera un modèle de durabilité. Le site sera neutre en eau et en carbone et les services logistiques contribueront à réduire les déchets d’emballage ainsi que les kilomètres parcourus en camion.

Un modèle de durabilité

  • Chauffage géothermique: le chauffage et le refroidissement seront assurés par 512 forages qui puiseront l’énergie dans le sous-sol pour fournir une puissance de pointe de 1 mégawatt.
  • Refroidissement adiabatique: ce processus de refroidissement durable utilisera de l’eau (de pluie) au lieu du fréon nocif pour maintenir une température agréable dans une partie du bâtiment.
  • Electricité verte: le toit sera équipé de panneaux solaires sur 16.000 m², de quoi fournir 2 mégawatts-crête pour les entrepôts automatiques, l’éclairage, les pompes à chaleur et le chargement du matériel roulant.
  • Piles à combustible: l’électricité verte sera temporairement stockée dans des piles à combustible Solenco Powerbox.
  • Epuration des eaux: Van Marcke utilisera des installations individuelles de traitement des eaux usées pour filtrer les eaux noires et épurer les eaux polluées des parkings en vue de générer des eaux grises. Les eaux ainsi filtrées seront conservées avec l’eau de pluie dans des bassins d’une capacité d’un demi-million de litres, puis transformées en eau potable à l’aide de pompes novatrices. L’entreprise vise aussi la certification environnementale Breeam.

En outre, toutes les techniques utilisées dans le bâtiment seront reprises dans un Building Information Modeling (Bim) comprenant une quinzaine de couches, de manière à maintenir la consommation et l’entretien du bâtiment à un niveau optimal, et à pouvoir rectifier le tir si nécessaire.

Chiffres clés du nouveau centre de distribution

Coût: 70 millions d’euros

Terrain: 17 ha

Superficie au sol du bâtiment: 320 x 260 m

Superficie totale du bâtiment: environ 90.000 m²

Degré d’automatisation: traitement automatique de 80% de toutes les commandes

Electricité verte: 16.000 m² de panneaux solaires (de quoi alimenter 500 ménages en électricité).

Nous vous recommandons

Infrabel rénove les infrastructures autour de l’abbaye de Villers-la-Ville

Infrabel rénove les infrastructures autour de l’abbaye de Villers-la-Ville

Les équipes d’Infrabel réalisent des travaux afin de rénover les voies et deux ponts ferroviaires de ce site classé patrimoine exceptionnel de Wallonie. Afin de prolonger de plusieurs dizaines[…]

Besix va réaliser un stade en Nouvelle-Zélande

Besix va réaliser un stade en Nouvelle-Zélande

Recherche équipe pour le réaménagement des espaces publics du site Esseghem

Recherche équipe pour le réaménagement des espaces publics du site Esseghem

Les travaux du tunnel de jonction du Métro 3 à la Gare du Nord ont démarré

Les travaux du tunnel de jonction du Métro 3 à la Gare du Nord ont démarré

Plus d'articles