Suivre La Chronique

Van Marcke s’offre un nouveau centre de distribution totalement neutre en CO2

Van Marcke s’offre un nouveau centre de distribution totalement neutre en CO2

Le bâtiment de 90.000 m2 se veut une vitrine de l’écotechnologie: tous les flux d'énergie et d'eau sont soigneusement surveillés afin d'évaluer et, si nécessaire, d'ajuster les performances. (© Van Marcke)

© HOL

Cette année, Van Marcke célèbre son 90e anniversaire. En guise de cadeau, l’entreprise familiale s’est offert un nouveau centre de distribution européen: EDC (Excellent Distribution to Customers), un modèle d’efficience énergétique et de durabilité qui est désormais totalement opérationnel.

Le fait que tous les services et départements soient placés sous un même toit augmente l’efficacité. L’EDC est en outre équipé d'un système de stockage automatisé qui permet le traitement automatique de 80% de toutes les commandes. De plus, Van Marcke a récemment pris son premier robot palettiseur, Gloria, sous son aile. Et depuis le 1er avril, la société a atteint une performance de picking (prélèvement) de 99,9% pour les produits en stock, ce qui signifie que lorsque le produit est disponible dans l’EDC, il est automatiquement préparé.

Neutralité carbone et empreinte écologique minimale

L’EDC est une construction parfaitement neutre en CO2 et autonome en eau. Les services logistiques rationnalisés contribuent à réduire les déchets d’emballage, ainsi que les kilomètres parcourus en camion.
Plusieurs techniques y sont utilisées, telles que:
• chauffage géothermique;
• panneaux solaires (le toit, dont une partie a également été aménagée en toiture végétale sera équipé de panneaux solaires sur 16.000 m2 pour assurer sa propre production énergétique). Par ailleurs, 80% des magasins ont été équipés d’un éclairage led, ce qui permet de réduire la consommation énergétique de 70%;
• récupération et potabilisation d’eau de pluie (la capacité de stockage de 500.000 litres permet d’assurer un fonctionnement pendant 90 jours sans apport d’eau via le réseau public);
• Chauffe-eau solaires pour la production d’eau chaude sanitaire.

L’EDC est équipé d'un système de stockage automatisé qui permet le traitement automatique de 80% de toutes les commandes. (© Van Marcke)

Une vitrine éco-technologique

Au bout de l’effort, un score Breeam «très bon» pour la section logistique du centre de distribution et «excellent» pour la section de construction de bureaux, a été établi. L'ambition affichée par Van Marcke  vise à créer une vitrine d'éco-technologies dans le centre de distribution.
Le système de stockage Btes (Borehole thermal Energy Storage) avec perçages verticaux couplés aux stations de pompage de chaleur capte la majeure partie de la demande de chauffage et de refroidissement du centre de distribution. Pendant les mois d'hiver, les pompes à chaleur extraient la chaleur du sol en réduisant la température du sol. Au cours de l'été, un refroidissement dit passif est possible grâce à quoi l'eau froide apte au refroidissement est mise à disposition en pompant de l'eau pour circuler dans le système Btes. Un deuxième système est également utilisé pour collecter le pic de refroidissement: trois des neuf groupes d'air sont équipés d'un refroidissement adiabatique et d'une pompe à chaleur intégrée. En laissant l'eau s'évaporer dans les unités de traitement d'air, l'air traversant est refroidi de manière naturelle. La pompe à chaleur intégrée se met en action chaque fois que l'air doit être refroidi. Lorsque le besoin de répondre à la demande de chauffage est exigé rapidement, les chaudières à gaz de condensation se mettent alors en action. Le choix des systèmes hybrides réduit la consommation d'énergie et augmente la rentabilité de l'investissement.
 

L’EDC en chiffres
Terrain: 17 hectares
Surface au sol: 30 terrains de foot
Taille du bâtiment: 90.000 m2
Coût: 70 millions d'euros

 

Actif en Belgique, en France, au Luxembourg, aux Pays-Bas, en Suisse, aux Etats-Unis et à Malte, Van Marcke réalise un chiffre d’affaires de 483 millions d’euros. Le groupe compte environ 1.600 collaborateurs (dont 1.200 en Belgique), 19 show-rooms en Belgique, au Luxembourg et en France ainsi que 132 magasins à travers le monde pour les clients professionnels.



 

Nous vous recommandons

CBRS habille nos sols depuis 150 ans

CBRS habille nos sols depuis 150 ans

L’histoire de la Compagnie Belge des Revêtements de Sol (CBRS) remonte quasiment aux racines de la Belgique et a longtemps été indissociable de celle des Entreprises Louis De Waele. Si le monde et les modes ont[…]

Le Tour de France continue pour Wanty

Le Tour de France continue pour Wanty

Just call me Derbigum

Just call me Derbigum

IsoHemp: construit, c’est du belge!

Entreprise

IsoHemp: construit, c’est du belge!

Plus d'articles