Suivre La Chronique

Vent d’optimisme sur le marché de l’emploi… sauf pour la construction

Sujets relatifs :

Vent d’optimisme sur le marché de l’emploi… sauf pour la construction

Selon Manpower, les perspectives d’emploi pour le prochain trimestre sont positives pour la plupart des secteurs d’activité… mais pas pour la construction. (© Igor Ovsyannykov)

Selon le Baromètre ManpowerGroup dévoilé le 13 mars 2018, l’activité de recrutement devrait rester positive en Belgique au cours du 2e trimestre 2018.

«Dans son rapport annuel, la Banque Nationale de Belgique a mis en évidence la création de 66.000 nouveaux emplois en Belgique en 2017 et cette tendance positive devrait se poursuivre. Dans le même temps, on observe toutefois que les difficultés de recrutement s’accentuent. Selon les derniers chiffres d’Eurostat, le nombre d’emplois vacants a quasiment doublé en Belgique en trois ans pour atteindre 143.000 unités lors du 3e trimestre 2017. Face au spectre des pénuries de talents – qui risquent de ralentir la croissance – la fidélisation du personnel, la mobilité, la formation et l’attraction de nouveaux talents constitueront les priorités des employeurs tout au long de cette année», analyse Philippe Lacroix, Managing Director de ManpowerGroup BeLux.

La Flandre plus dynamique

Les perspectives d’emploi pour le prochain trimestre n’en restent pas moins positives dans les trois régions du pays. C’est néanmoins en Flandre (+5 points) que l’activité de recrutement devrait être la plus forte, les employeurs rapportant une prévision nette d’emploi encourageante pour le second trimestre consécutif. Les prévisions d’embauche sont également favorables à Bruxelles (+3) tandis qu’elles sont très prudentes en Wallonie (+1).

L’Industrie manufacturière, le transport et la logistique ont la patate

En ce qui concerne les secteurs d’activité, ce sont les employeurs du secteur de l’Electricité, gaz et eau (+11 points ) qui se montrent les plus optimistes. Les prévisions sont par ailleurs particulièrement encourageantes dans deux autres secteurs: l’Industrie manufacturière (+10), le transport et la logistique (+10) au sein desquels les intentions de recrutement sont les plus fortes depuis 6 ans!

Les perspectives d’emploi sont également favorables dans les secteurs de la finance, de l’assurance, de l’immobilier et des services aux entreprises (+6) ainsi que dans les services publics, l’éducation, la santé et les services collectifs (+3) et, dans une moindre mesure, dans le secteur des Industries extractives (+2).

En revanche, les prévisions sont légèrement négatives dans trois secteurs: l’Horeca (-1), l’Agriculture et la Pêche (-3)… et la Construction (-4). 

Nous vous recommandons

Le chômage économique en forte hausse

Le chômage économique en forte hausse

Durant le 2e trimestre 2019, le chômage économique affichait un taux de 0,8%, soit près du double du taux de 2018! C’est ce qui ressort d’une récente enquête du prestataire de services RH Acerta. Bien[…]

19/09/2019 | SocialSocio-Economie
Les Européens à Bruxelles

Les Européens à Bruxelles

Brexit: entreprendre c’est prévoir

Entreprise

Brexit: entreprendre c’est prévoir

Feu vert pour le futur parc d’activité économique de Bouge

Feu vert pour le futur parc d’activité économique de Bouge

Plus d'articles