Suivre La Chronique

Volvo Trucks Belux se prépare pour être future-fit

Sujets relatifs :

,
Volvo Trucks Belux se prépare pour être future-fit

Jalons stratégiques, résultats du 3e trimestre 2016 et credo 2017, Volvo Trucks tire un bilan des activités 2016 et les cartes pour l’avenir. Ici comme ailleurs, la digitalisation est le sésame.

Les jalons stratégiques d’abord. Depuis 1999, Volvo Trucks a suivi un parcours avec 3 virages: une phase d’acquisitions et d’expansion géographique, de 1999 à 2011, pour devenir un groupe mondial plutôt monomarque. Une phase d’intégration et de positionnement des marques, assortie de solides réductions des coûts fixées à pas moins de 1 milliard d’euros de 2012 à 2015 et, de 2016 à… plus tard, une phase centrée sur le client avec un retour vers l’autonomie et la culture des marques (Volvo Trucks, Renault Trucks, Mack Trucks, UD Trucks).

Marge: 7%

Les résultats du 3e trimestre 2016 ensuite. Malgré un recul de 13% des volumes, le groupe a réussi à afficher une marge opérationnelle de 7%. Par rapport aux autres continents, le marché européen s’est montré particulièrement tonique avec des commandes en hausse de 6% et des livraisons de 11%. En Asie, ces mêmes pourcentages sont été respectivement de -4% et -3% là où l’Amérique du Nord déplorait -37% et -46%, l’Amérique du Sud +36% et -21% et l’Afrique-Océanie -24% et -11%.

Disruptions digitales

Reste la digitalisation. Plus qu’un simple buzzword ou slogan, explique Peter Himpe, vice-président de Volvo Trucks Belux, mais bien une source de disruptions (ruptures stratégiques avec remise en question des conventions dominantes). Dans ce contexte, les «meilleurs ennemis» de Volvo Trucks que sont notamment Man, Iveco, Mercedes ou Scania pourraient ainsi devenir moins menaçants que des géants de la digitalisation comme Uber, Google, Nikola, Charge ou Otto, selon M. Himpe.

Bottom up

Face à ces enjeux, Volvo Trucks Belux a entamé sa mue digitale en 2014 selon deux axes d’innovation, celui des réseaux et celui du marché. Le premier passe par la consolidation des transporteurs, au «détriment» des concessionnaires, Volvo travaillant davantage en direct avec les gros clients, mais en collaboration avec les concessionnaires pour négocier. Le second axe est basé sur la technologie (digitale) et bouleverse les process up-down de papa. Ainsi, l’innovation inverse la tendance et devient bottom up en partant des start ups qui fourmillent sur les marchés pour remonter vers les sommets et les centres de R&D, constate M. Himpe.

23,8%

Siegfried Van Brabandt, director vehicle sales Volvo Trucks Belux,

ne cache pas sa joie. La part de marché de la société dans les camions de plus de 16 tonnes a dépassé les objectifs avec 23,8% en 2016. Le taux de pénétration du Vfs (services financiers) a été de 17%, celui du Dynafleet (services télématiques) de 77% et les «Gold Contracts» (entretiens) de 26%. La part des trekkers de plus de 16 tonnes est, elle, de 24,5%. Le défi est à présent de doper la part de marché dans les 6-16 tonnes, limitée à ce jour à 8,5%, Volvo étant moins connu dans ce créneau.

Hackathon

Soucieux d’affirmler sa stratégie digitale, Volvo Trucks organisera aussi un Hackathon Challenge les 17 et 18 février prochains. Des étudiants, des start-ups et des développeurs y élaboreront une solution créative visant à connaître le coût réel d'un trajet pour le transporteur. La question que devront résoudre les hackathoniens sera de savoir s’il est possible de développer un outil capable d'afficher le coût par trajet en tenant compte d'un maximum de paramètres (le moment le plus approprié sur un itinéraire précis, la taxe kilométrique, la consommation de carburant, des informations routières, des exigences de sécurité, les coûts d'entretien du camion,…). Les participants disposeront de 32 heures pour élaborer leurs idées. Le jury évaluera ensuite les propositions sur la base de l’innovation, la faisabilité et la valeur pour l'utilisateur final.

Nous vous recommandons

TVH rachète l'entreprise belge Battery Supplies

TVH rachète l'entreprise belge Battery Supplies

TVH, acteur majeur dans le domaine des pièces détachées pour chariots élévateurs notamment, a fait l’acquisition de l’entreprise Battery Supplies située à Deerlijk, en[…]

27/06/2021 | RachatBatteries
Ford Trucks Belgium ouvre ses sept premiers concessionnaires

Ford Trucks Belgium ouvre ses sept premiers concessionnaires

Volvo Trucks intègre des sons uniques à ses camions électriques

Volvo Trucks intègre des sons uniques à ses camions électriques

Le groupe Van der Ende fait l’acquisition de Quality Pumps & Machines

Le groupe Van der Ende fait l’acquisition de Quality Pumps & Machines

Plus d'articles