Suivre La Chronique

Wicona, des solutions eco-friendly

Wicona, des solutions eco-friendly

© Wicona

Wicona, spécialiste des solutions en aluminium pour façades de grands bâtiments, intègre des techniques de production qui respectent l’environnement.

Dans la ligne du concept «Cradle-to-Cradle», l’entreprise Wicona, qui appartient au groupe Hydro, acteur majeur dans l’extraction d’aluminium, a développé des solutions lui permettant de réduire ses émissions de CO2.

C’est le cas de la technologie de production Hydro Circal 75R qui lui permet ainsi d’utiliser 75% d’aluminium recyclé en fin de vie (débris post-consommation) pour de nouvelles fenêtres et façades. Wicona dispose dès lors d’un système de production avec l’une des plus faibles empreintes de CO2 au monde: entre 1,5 et 2,3 kg de CO2 par kilo d’aluminium.

Le procédé Reduxa 4.0 a également de très bonnes performances écologiques. Il prévoit environ 4,0 kg de CO2 par kilo d’aluminium.  

D’autres solutions de Wicona conviennent aux bâtiments plus respectueux de l’environnement. On peut citer la fenêtre minimaliste Wicline 75 Max ou encore la fenêtre respirante Wicline 115 AFS. Les systèmes de façade Wictec 50 et Wictec 60 offrent également des garanties écologiques.
 

Nous vous recommandons

JCB lance une pelle sur chenilles à hydrogène

JCB lance une pelle sur chenilles à hydrogène

JCB a mis au point la JCB 220X, une pelle sur chenilles de 20 tonnes alimentée par une pile à combustible à hydrogène.  L'énergie du prototype de pelle sur chenilles JCB est produite en faisant[…]

04/07/2020 | MatérielHydrogène
Les travaux durables du Domaine royal de Laeken bientôt terminés

Les travaux durables du Domaine royal de Laeken bientôt terminés

Jan De Nul achève l’installation offshore du parc d’éoliennes Trianel Borkum II en Allemagne

Jan De Nul achève l’installation offshore du parc d’éoliennes Trianel Borkum II en Allemagne

L’Alexander von Humboldt, premier navire à naviguer 2.000 heures avec du biocarburant

L’Alexander von Humboldt, premier navire à naviguer 2.000 heures avec du biocarburant

Plus d'articles